L'Argentine ordonne le gel des actifs illégaux des foreurs des îles Malouines

Capture d'écran de la vidéo de YouTube
Capture d'écran de la vidéo de YouTube

L’Argentine a ordonné la saisie des actifs appartenant à des sociétés de forage étrangères qui opèrent près des îles Malouines, parce que ces dernières n’ont pas reçu les autorisations de la part de Buenos Aires pour procéder à l’exploration.

Une juge fédérale de Tierra del Fuego, Lilian Herraez, a ordonné aux autorités de saisir les actifs de cinq sociétés qui effectuent des forages pour trouver du pétrole sur les îles Malouines pour un total de 156 millions de dollars. Cette mesure a été ordonnée sur une demande du Procureur de l'Unité de criminalité économique et de blanchiment d'argent (Procelac).

Selon le parquet, l’ordre de saisie a été émis pour «activités illégales d’exploration, de recherche et d’extraction potentielle d’hydrocarbures à proximité des îlesMalouines», parce que les sociétés en question n’ont pas reçu de permis des autorités argentines.

L'ordre met fin aux activités de la plateforme semi-submersible «Eirik Raude» et le dock flottant «Noble Frontier».La juge Lilian Herraez a aussi ordonné la saisie de tous les navires.

Les cinq sociétés concernées sont Premier Oil Plc, Rockhopper Exploration Plc, Falkland Oil and Gas Ltd, Noble Energy Inc et Edison International Spa. Trois d’entre elles sont basées à Londres, une autre est américaine et la dernière est une entreprise française basée en Italie.

On ignore pour l’instant comment les actifs de ces sociétés seront saisis, le territoire relevant de la souveraineté du Royaume-Uni. Les sociétés en question ne détiennent généralement pas d’actifs en Argentine ni ne transitent par les eaux territoriales argentines, a dit une source à Reuters.

Cependant, le parquet argentin a indiqué «avoir identifié des actifs de sociétés étrangères et a découvert que l’une d’entre elles, la société américaine Noble Energy, avait un bureau local enregistré en Argentine».

En avril dernier, un groupe de sociétés britanniques d’exploration ont trouvé du pétrole et du gaz dans une zone située au nord des îles Malouines.Laplateforme «Eirik Raude» a découvert du pétrole lors d’une campagne d’exploration de huit mois. Comme on pouvait s'y attendre, l’Argentine se trouve évidemment contrariée par ces activités d’exploration qui attisent un peu plus les tensions entre le Royaume-Uni et l’Argentine sur la propriété des îles contestées. Le différend entre les deux pays sur la souveraineté des îles a réapparu ces dernières années.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales