Erdogan évoque un nouveau référendum sur le rétablissement de la peine de mort

Erdogan évoque un nouveau référendum sur le rétablissement de la peine de mort Source: Reuters
Le président turc au soir de la victoire du "oui" au référendum constitutionnel

Le président turc a annoncé à ses partisans venus l'acclamer après la victoire du «oui» au référendum constitutionnel, qu'il avait l'intention de proposer le rétablissement de la peine de mort à l'occasion d'une nouvelle consultation populaire.

Fort de son succès électoral après la victoire du «oui» au référendum du 16 avril, le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est dit prêt à organiser un référendum sur le rétablissement de la peine de mort, après s'être déclaré victorieux d'une consultation populaire sur un renforcement de ses pouvoirs dimanche.

Répondant à une foule de ses partisans à Istanbul qui criait «peine de mort», Recep Tayyip Erdogan a dit qu'il allait «maintenant discuter de cela avec (le Premier ministre Binali) Yildirim». Si l'opposition soutient le rétablissement de la peine capitale, «alors j'approuverai» cette mesure, a-t-il affirmé. Si elle ne le soutient pas, «alors nous organiserons un nouveau référendum».

«Les familles des martyrs, les familles de nos héros ne doivent pas s’inquiéter. Je crois, si Dieu le veut, que le Parlement fera le nécessaire à propos de vos exigences sur la peine capitale», avait-il déjà annoncé à l'été 2016, après la tentative de putsch avortée à son encontre.

Lire aussi : Référendum en Turquie : le oui l'emporte, l'opposition conteste le résultat

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.