«L'Afghanistan n'est pas un terrain d'essai pour les armes américaines», s'indigne Hamid Karzaï

«L'Afghanistan n'est pas un terrain d'essai pour les armes américaines», s'indigne Hamid Karzaï © US Army Source: Reuters
La bombe MOAB lors d'un test en 2003

L'ex-président afghan a vivement condamné la frappe américaine en Afghanistan, dans laquelle une bombe de 10 tonnes a été utilisée pour la première fois.

La plus puissante bombe américaine non-nucléaire, larguée le 13 avril dans l'est de l'Afghanistan contre une position de l'Etat islamique a suscité la colère de l'ex-président afghan Hamid Karzaï, qui a dénoncé cette frappe sur son compte Twitter.

«Je condamne avec force et avec les mots les plus fermes le lancement de l'arme la plus récente, la plus puissante bombe non-nucléaire, sur l'Afghanistan par l'armée américaine», a-t-il déclaré. 

«Ce n'est pas une guerre contre le terrorisme mais la plus inhumaine et la plus brutale utilisation de notre pays comme terrain d'essai de nouvelles et dangereuses armes», a-t-il poursuivi.

«Il revient à nous, Afghans, d'arrêter les Etats-Unis», a-t-il conclu.  

Un porte-parole des Taliban, Zabihullah Mujahid, a lui aussi condamné dans un communiqué ce bombardement des Américains, qui «utilisent l'Afghanistan comme un laboratoire expérimental», soulignant qu'éliminer Daesh était «le travail des Afghans».


Le lanceur d'alerte Edward Snowden a lui souligné que le complexe visé faisait probablement partie d'un complexe de tunnels dont la réalisation avait été à l'époque financée par la CIA afin de soutenir la lutte armée des djihadistes contre l'armée soviétique lors du conflit afghan des années 1980.


Le ministère afghan de la Défense a de son côté annoncé, dans un communiqué, la mort de 36 combattants de l'Etat islamique dans ce bombardement.

De son côté, l'organisation terroriste, a nié, via son organe de propagande Amaq, avoir subi des pertes.

Lire aussi : Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter