Daesh revendique le tir d'une roquette sur Israël depuis le Sinaï égyptien

- Avec AFP

Daesh revendique le tir d'une roquette sur Israël depuis le Sinaï égyptien© Capture d'écran Twitter @AmbRedaMansour
Une roquette s'est abattue en Israël sans faire de victime

Un tir de roquette en provenance du Sinaï égyptien, revendiqué par l'Etat islamique, a touché le sud d'Israël. Peu avant, l'Etat hébreu avait interdit à ses ressortissants de se rendre dans le Sinaï en raison des risques d'attentats.

Une roquette tirée depuis la péninsule du Sinaï a atterri dans la région d'Eshkol en Israël sans faire de blessés, a indiqué l'armée israélienne dans un communiqué.

Le tir a été revendiqué par l'Etat islamique par le biais de l'agence de propagande du groupe terroriste, Amaq.

Le 10 avril, l'Etat hébreu a par ailleurs fermé le point de passage de Taba pour les Israéliens voulant rejoindre le Sinaï égyptien et a appelé les Israéliens se trouvant actuellement dans le Sinaï à rentrer immédiatement en Israël via Taba, dont le poste frontière restera ouvert dans cette direction, ont indiqué les services du Premier ministre.

Cette décision intervient au lendemain de deux attentats meurtriers revendiqués par l'Etat islamique contre des églises coptes en Egypte, alors que les Israéliens s'apprêtent à célébrer la Pâques juive.

L'interdiction de sortie des Israéliens via Taba se poursuivra jusqu'au 18 avril, date de la fin des célébrations de cette fête religieuse.

Cette décision a été prise en raison d'informations concrètes concernant la planification d'une attaque contre des Israéliens dans la région par la «Province du Sinaï», la branche locale de l'EI, qui sévit dans le nord de la péninsule, précise le texte. Il évoque le risque d'«attentats terroristes contre des touristes dans le Sinaï, y compris des Israéliens, immédiatement».

Le Sinaï est une destination populaire auprès des Israéliens pendant la semaine des vacances de Pâques qui débute le 10 avril.

Le groupe djihadiste Ansar Beït al-Maqdess, qui a changé son nom en Province du Sinaï pour marquer son allégeance à l'EI, est né en mars 2011 avec comme objectif revendiqué de s'en prendre à Israël et d'empêcher la coopération égypto-israélienne, notamment en sabotant un gazoduc reliant les deux pays ou en lançant des roquettes sur le sud de l'Etat juif.

Mais, il s'en prend surtout au régime égyptien du président Sissi depuis que l'armée a destitué, en juillet 2013, le président islamiste Mohamed Morsi.

Lire aussi : Pour un député britannique, Israël est «une cause majeure de la montée de Daesh»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»