Bruxelles interrompt ses opérations en Syrie après la suspension de l'accord entre Moscou et les USA

Bruxelles interrompt ses opérations en Syrie après la suspension de l'accord entre Moscou et les USA© Guillaume Souvant / AFP
Un F-16 belge

Après que Moscou a suspendu l’accord conclu avec Washington sur la prévention des incidents aériens en Syrie, la coalition contre Daesh dirigée par les Etats-Unis a demandé à la Belgique de suspendre ses opérations.

Les opérations des six F-16 belges, qui font partie de la coalition contre Daesh emmenée par Washington en Syrie, «ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre», a annoncé un porte-parole du ministère belge de la Défense à l’agence de presse Belga.

La coalition a pris cette décision le 7 avril, après la suspension par Moscou de l’accord sur la prévention des incidents aériens et la sécurité des vols lors des opérations en Syrie, qui avait été conclu avec les Etats-Unis, a précisé le ministre belge de la Défense, Steven Vandeput.

L’annonce des autorités russes était elle-même intervenue après que l’armée américaine a frappé une base aérienne de l’armée syrienne. L’administration Trump a justifié son action en assurant qu’il s’agissait de représailles contre une attaque chimique présumée survenue quelques jours plus tôt dans la province d'Idleb et imputée à l’armée syrienne par Washington, qui n’a pas fourni de preuves.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage