Moscou veut une expertise à Al-Chaayrate pour trouver les «armes chimiques» évoquées par Washington

Moscou veut une expertise à Al-Chaayrate pour trouver les «armes chimiques» évoquées par Washington© Mikhail Voskresenskiy / Sputnik
Des avions détruits sur la base aérienne d'Al-Chaayrate, en Syrie, bombardée par les Etats-Unis

Après le bombardement d’une base militaire syrienne en représailles à une attaque chimique présumée, pour laquelle les Etats-Unis accusent Damas sans fournir de preuves, la Défense russe demande qu’une enquête sérieuse soit ouverte.

«22 heures ont passé depuis que les navires de guerre de la marine américaine ont lancé une frappe massive de missiles sur la base aérienne [de l’armée syrienne] d'Al-Chaayrate et ni le Pentagone, ni le département d’Etat n’ont fourni une quelconque preuve de la présence d’armes chimiques» sur ce site, a fait savoir le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov, dans un communiqué le 8 avril.

Assurant que des dizaines de représentants des médias, des autorités, des pompiers et de la police s’étaient rendus sur cette base sans y trouver la moindre trace d’armes chimiques, il a poursuivi : «La seule manière d’obtenir et de présenter à l’ensemble de la communauté internationale une preuve objective de la présence supposée de substances toxiques à Al-Chaayrate est d’[y] envoyer une mission d’experts professionnels.»

Très tôt le matin du 7 avril, les Etats-Unis ont lancé 59 missiles Tomahawk sur la base de l’armée syrienne d'Al-Chaayrate, en représailles à l'attaque chimique présumée du 4 avril dans la province d’Idleb, dont Washington tient le gouvernement syrien pour responsable sans fournir de preuves.

Pour justifier son action, le président américain Donald Trump a assuré que la frappe menée par ses forces avait pris pour cible la base d’où l’attaque chimique présumée avait été lancée.

Lire aussi : La frappe américaine en Syrie a failli causer un «affrontement militaire» avec Moscou, dit Medvedev

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage