Moscou veut une expertise à Al-Chaayrate pour trouver les «armes chimiques» évoquées par Washington

Moscou veut une expertise à Al-Chaayrate pour trouver les «armes chimiques» évoquées par Washington© Mikhail Voskresenskiy / Sputnik
Des avions détruits sur la base aérienne d'Al-Chaayrate, en Syrie, bombardée par les Etats-Unis
Suivez RT France surTelegram

Après le bombardement d’une base militaire syrienne en représailles à une attaque chimique présumée, pour laquelle les Etats-Unis accusent Damas sans fournir de preuves, la Défense russe demande qu’une enquête sérieuse soit ouverte.

«22 heures ont passé depuis que les navires de guerre de la marine américaine ont lancé une frappe massive de missiles sur la base aérienne [de l’armée syrienne] d'Al-Chaayrate et ni le Pentagone, ni le département d’Etat n’ont fourni une quelconque preuve de la présence d’armes chimiques» sur ce site, a fait savoir le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov, dans un communiqué le 8 avril.

Assurant que des dizaines de représentants des médias, des autorités, des pompiers et de la police s’étaient rendus sur cette base sans y trouver la moindre trace d’armes chimiques, il a poursuivi : «La seule manière d’obtenir et de présenter à l’ensemble de la communauté internationale une preuve objective de la présence supposée de substances toxiques à Al-Chaayrate est d’[y] envoyer une mission d’experts professionnels.»

Très tôt le matin du 7 avril, les Etats-Unis ont lancé 59 missiles Tomahawk sur la base de l’armée syrienne d'Al-Chaayrate, en représailles à l'attaque chimique présumée du 4 avril dans la province d’Idleb, dont Washington tient le gouvernement syrien pour responsable sans fournir de preuves.

Pour justifier son action, le président américain Donald Trump a assuré que la frappe menée par ses forces avait pris pour cible la base d’où l’attaque chimique présumée avait été lancée.

Lire aussi : La frappe américaine en Syrie a failli causer un «affrontement militaire» avec Moscou, dit Medvedev

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix