La jeunesse afro-américaine «n’a pas d’esprit», selon Donald Trump

Le milliardaire américain Donald Trump Source: RIA NOVOSTI
Le milliardaire américain Donald Trump

Le candidat potentiel à la présidence des Etats-Unis a fustigé la situation au sein de la communauté afro-américaine, en accusant par la même occasion Barack Obama d’avoir divisé le pays.

En assistant au diner annuel de la section du Maryland du parti républicain, qui devrait aider à recueillir des fonds pour la campagne présidentielle, le potentiel candidat à la présidence des Etats-Unis a eu l’occasion de s’adresser brièvement aux journalistes. Trump a évoqué le sujet sensible des tensions raciales dans le pays, d’autant plus délicat après les attaques de Charleston (Caroline du sud).

Il a estimé que la jeunesse afro-américaine «en est arrivé à un point jamais atteint auparavant. Ils n’ont pas d’esprit, des assassinats se produisent presque chaque heure dans des endroits tels que Baltimore ou Chicago, et dans plusieurs autres endroits», a déploré le futur candidat.

En avouant qu’il croyait «que le président Obama deviendrait un chef de choix pour le pays». «Mais en vérité, il est devenu un facteur de division», a estimé Trump.

Le même jour, Donald Trump s'est vu considérer comme le deuxième candidat le plus probable du parti républicain pour les élections présidentielles aux Etats-Unis en 2016. Il n’a été devancé que par l’ancien gouverneur de Floride Jeb Bush, le frère de l’ex-président George Bush.

Ce résultat est en fait très prometteur pour l'intéressé qui n’avait décidé de se présenter que la semaine prochaine. Cependant, Trump a visiblement du mal à croire que Bush l’ait devancé. «Cet homme est faible, ce n’est pas un négociateur. S’il est président, la Chine va vraiment manger notre déjeuner», a-t-il remarqué.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales