Le Pentagone réécrit le droit de la guerre et qualifie les journalistes de «belligérants» légitimes

Pentagone © Jason Reed Source: RIA NOVOSTI
Pentagone

Le Pentagone a publié un manuel d’instructions sur le droit de la guerre qui explique en détails les moyens de tuer l’ennemi. Il y indique notamment que les journalistes peuvent être qualifiés de «belligérants non privilégiés».

Selon ce manuel de guerre de 1176 pages, les moyens acceptables de tuer un ennemi sont : l’abattre, le faire exploser ou le poignarder. Les moyens non autorisés sont l’utilisation du poison ou des gaz asphyxiants. Les attaques surprises et le massacre des troupes en retraite ont également obtenu le feu vert.

Mais le long manuel ne se focalise pas seulement sur ceux qui se trouvent sur la ligne de front. Il comporte également une section détaillée sur les journalistes, notamment le fait qu’ils peuvent être qualifiés de «terroristes».

«En général, les journalistes sont des civils. Cependant, les journalistes peuvent être des membres des forces armées, des personnes autorisées à accompagner les forces armées ou des belligérants non privilégiés», lit-on dans le manuel.

Le terme «belligérants non privilégiés» remplace celui de «combattant ennemi illégal» utilisé notamment sous l'ère Bush.

Le professeur en journalisme de Georgetown Chris Chambers a confié à RT qu’il ne savait pas ce que cela signifiait, «parce que ni la Convention de Genève, ni les autres principes du droit international et même la loi américaine ne possèdent de terme «belligérants non privilégiés». Cela autorise les militaires à «attaquer et même tuer des journalistes qu’ils n'apprécient pas», explique Chris Chambers.

Le manuel indique aussi qu’il n’existe aucune interdiction à propos des drones dans le droit de la guerre. Le livre affirme que ces derniers peuvent être désignés comme avions militaires s’ils sont utilisés par un militaire américain.

Le livre comporte un avant-propos du conseiller général du ministère américain de la Défense, Stephen Preston, qui explique que «le droit de la guerre est une partie de nous». Il ajoute que ce manuel «nous aidera à rappeler les leçons durement apprises par le passé».

Ce manuel est le premier guide légal du Pentagone en ligne pour quatre branches militaires.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales