Le nouveau visage de Londres : des barrières antiterroristes autour de Buckingham et Westminster

Le nouveau visage de Londres : des barrières antiterroristes autour de Buckingham et Westminster Source: Reuters
Des plots et des barrières empêchent d'éventuels véhicules de foncer sur ces places touristiques de Londres

La mairie de Londres a décidé d'installer des plots et des barrières autour de deux des sites les plus touristiques du pays, afin d'éviter que ne se reproduise une attaque terroriste similaire à celle survenue à Westminster le 22 mars.

Dans la crainte d'une réplique de l'attentat commis à Westminster le 22 mars dernier, les autorités britanniques ont décidé de placer des barrières de protection aux abords du château de Windsor et du palais de Buckingham, à Londres. 

Ces mesures de sécurité visent notamment à protéger la très touristique cérémonie de la relève de la garde, qui attire de nombreux curieux chaque jour au centre de la capitale britannique. Des plots en métal ont ainsi été installés face à l'entrée du bâtiment.

Permettant de laisser circuler les piétons ainsi que les véhicules occasionnellement autorisés à accéder à la zone, ces barrières tranchent avec le décor pittoresque de ces lieux emblématiques du centre de Londres.

Le 22 mars 2017, Khalid Masood a foncé en voiture dans la foule sur le pont de Westminster, avant de poignarder un policier à proximité du parlement britannique. Il a ensuite été abattu par les forces de l'ordre. Le bilan de l'attaque, revendiquée par Daesh, est de cinq morts (dont l'assaillant) et une quarantaine de blessés.

En février dernier, c'est la ville de Paris qui avait annoncé qu'elle installerait un mur de verre pare-balles de 2,50 mètres de haut à partir de l’automne 2017 autour de la tour Eiffel. Ce dispositif permanent, élargi et plus «esthétique», a pour ambition de renforcer la sécurité du monument emblème de Paris.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.