Pour Assad, les Casques blancs, héros d'un film primé aux Oscars, font partie d’Al-Qaïda

Pour Assad, les Casques blancs, héros d'un film primé aux Oscars, font partie d’Al-Qaïda© AMER ALMOHIBANY Source: AFP
Des Casques blancs

Le président syrien Bachar el-Assad s’en est pris à la très controversée ONG des Casques blancs, les qualifiant de terroristes et affirmant qu’ils servaient la désinformation occidentale quant à la réalité du conflit en Syrie.

«Les Casques blancs sont des membres d’Al-Qaïda, c’est prouvé», a affirmé Bachar el-Assad en répondant à un correspondant de RT lors d’une interview accordée à des journalistes russes à Damas. «Les mêmes personnes qui tuent, exécutent sont perçues comme des héros humanitaires et ont obtenu un Oscar», a-t-il ajouté.

Le président syrien estime que l’«héroïsation inconditionnelle» des Casques blancs témoigne du «deux poids deux mesures» de l’Occident. «Par exemple, les raids [de la coalition internationale] contre Daesh à Mossoul en Irak sont de bonnes choses, alors que les raids effectués par des avions syriens et russes ou les actions des troupes sur le terrain à Alep pour libérer la population violent les droits de l’homme, selon eux», a déclaré Bachar el-Assad.

Après des années de guerre en Syrie, le public occidental «ne croit plus non plus» ses gouvernements, estime le chef d’Etat syrien. «Les gens savent qu'ils mentent, mais ils ne connaissent pas la vérité. C’est pourquoi RT, par exemple, est un problème pour l’Occident», a-t-il expliqué.  

Les Casques blancs, qui se présentent comme une organisation de défense civile, opèrent dans des régions contrôlées par les rebelles et affirment être impliqués exclusivement dans des activités pacifiques comme le secours de civils après les frappes aériennes. Ils sont financés partiellement par des donations et partiellement par des gouvernements occidentaux.

Lire aussi : Le documentaire controversé sur les Casques blancs récompensé aux Oscars

Le film documentaire sur les Casques blancs a reçu le 27 février l'Oscar du meilleur court métrage. Mais l’activité de l’ONG avait auparavant été remise en question par Moscou, Damas et certains journalistes s'étant rendus sur place. Pour eux, les Casques blancs sont responsables d'opérations de propagande et mettent en scène des vidéos de sauvetage. L’organisation a également été accusée de travailler en tandem avec le Front al-Nosra, branche d'Al-Qaïda en Syrie, et d’autres groupes radicaux.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales