Yémen : 42 réfugiés somaliens tués en mer Rouge, l'Arabie saoudite pointée du doigt

- Avec AFP

Yémen : 42 réfugiés somaliens tués en mer Rouge, l'Arabie saoudite pointée du doigt© ABDULJABBAR ZEYAD
Des rescapés sont pris en charge
Suivez RT France surTelegram

Des dizaines de réfugiés originaires de Somalie, dont des femmes et enfants, sont morts en mer Rouge après l'attaque de leur embarcation, près de la côte ouest de Yémen. Selon certaines sources, l'Arabie saoudite serait responsable de la tragédie.

42 réfugiés somaliens, dont des femmes et des enfants, ont été tués par des tirs ayant pris pour cible leur embarcation en mer Rouge, a indiqué l'Organisation internationale pour les migrations le 17 mars. Un bilan de 33 morts avait dans un premier temps été communiqué par des responsables de la ville portuaire yéménite de Hodeïda, contrôlée par les rebelles chiites.

Les corps des réfugiés ont été transportés dans les hôpitaux de la ville portuaire où 35 blessés ont également été admis, a affirmé un responsable des services de santé cité par l'AFP. Ce responsable a confié, sous couvert d'anonymat, que les morts et les blessés avaient été visés par des tirs d'armes légères.

Selon un responsable des garde-côtes Mohamed al-Alay interrogé par Reuters, les réfugiés se dirigeaient du Yémen vers le Soudan quand leur bateau aurait été attaqué par un hélicoptère Apache. L'agence Saba, contrôlée par les rebelles chiites Houthis, a de son côté affirmé que ces réfugiés avaient été attaqués en mer Rouge par l'aviation de la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite.

Lire aussi : Livraison de l’aide humanitaire russe au Yémen (VIDEO)

Le Yémen, en dépit de la guerre et de la crise humanitaire qu'il traverse, continue d'attirer des réfugiés de la Corne de l'Afrique fuyant la misère.

Plusieurs camps de réfugiés somaliens existent dans le sud du Yémen mais aucun dans la région de Hodeida, plus au nord. La zone au sud de Hodeida a connu de violents combats durant les dernières 24 heures. 32 personnes, dont dix civils, ont été tuées, selon des sources militaires et hospitalières.

Depuis l'intervention, en mars 2015, de la coalition militaire arabe menée par l'Arabie saoudite en soutien au gouvernement face aux rebelles qui se sont emparés de Sanaa en septembre 2014, le conflit au Yémen a fait près de 7 700 morts et plus de 42 500 blessés, selon l'ONU.

Le pays est actuellement le théâtre de la «pire crise humanitaire au monde» et est confronté à «un grave risque de famine», mettent en garde les Nations unies.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix