Damas appelle la coalition menée par les Etats-Unis à cesser de frapper les barrages de l’Euphrate

Damas appelle la coalition menée par les Etats-Unis à cesser de frapper les barrages de l’Euphrate© Rodi Said Source: Reuters

Le gouvernement syrien a affirmé que la destruction des barrages érigés sur l’Euphrate, frontière naturelle entre les provinces d’Alep et de Raqqa, et ciblés par la coalition, risquait de provoquer une catastrophe qui emporterait des villes entières.

«La destruction des barrages, qui font l'objet de frappes aériennes, entraînera la destruction de plusieurs villes et villages et mettra en danger la vie de centaines de milliers de civils habitant dans ces régions», a écrit le vice-ambassadeur syrien auprès de l’ONU, Munzer Munzer, dans une lettre adressée au secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.

Faisant allusion aux frappes que la coalition occidentale dirigée par Washington menait dans la région de l'Euphrate, Damas a aussi appelé le Conseil de sécurité à «respecter ses engagements en matière de maintien de la paix et de sécurité internationale et à prendre des mesures urgentes pour empêcher une catastrophe imminente».

«Ces frappes risquent d'avoir des conséquences catastrophiques pour plusieurs milliers de personnes habitant le long du fleuve», a-t-il poursuivi. 

Le 10 mars, les troupes gouvernementales syriennes ont atteint les rives de l'Euphrate pour la première fois depuis 2013. Elles sont désormais «tout près de Raqqa», la capitale autoproclamée des djihadistes. Cette dernière sera la prochaine priorité des militaires syriens, selon Bachar el-Assad.

Le 13 mars, la coalition internationale menée par Washington a quant à elle frappé sur les rives de l’Euphrate, dans des banlieues du sud de Raqqa. Au moins 19 personnes ont été tuées.

Lire aussi : Syrie : après avoir reconnu la mort de 64 civils, le Pentagone en aurait tué 20 de plus le 8 novembre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»