Coronavirus MERS : la Corée annule ses vols vers le Japon

Capture d’écran du compte Twitter @TIME
Capture d’écran du compte Twitter @TIME

Le gouvernement japonais prend actuellement des mesures d’urgence en vue d'une possibilité de la propagation de ce virus dangereux au Japon.

Les deux grandes compagnies aériennes sud-coréennes – Korean Air et Asiana Airlines - ont annulé  196 de leurs vols vers le Japon, rapporte la chaîne de télévision NHK.

Le trafic aérien vers quatre préfectures nippones (Kagoshima, Akita, Okayama et Ishikawa) est coupé temporairement jusqu'à la mi-juillet, voire la fin, en fonction de la ville. Les changements touchent aussi Tokyo, la capitale japonaise. Asiana Airlines a ainsi annulé 44 vols vers les aéroports Tokyoïtes de Narita et Haneda. De plus, à partir du mois suivant il a interrompu ses vols vers les villes de Toyama et Hiroshima.

Selon les données des transporteurs aériens sud-coréens, cette décision a été prise en tenant compte de la chute de la demande de billets d’avion suite à l’épidémie du coronavirus Mers. Si la situation ne s’améliore pas avant la mi-juillet, les sociétés continueront d’annuler des vols.

En savoir plus: Le coronavirus MERS revient en Europe : première victime en Allemagne depuis deux ans

Pour le moment, le gouvernement japonais prend des mesures d’urgence contre la propagation du virus dans le pays. Les passagers venant de Corée du Sud sont interrogés sur leurs contacts avec des personnes qui pourraient être contaminées. Ceux qui éprouvent des symptomes tels que de la fièvre ou de la toux sont priés de se présenter à l'hôpital le plus proche.

D’après le Ministère de la Santé et de la Prestation sociale sud-coréen, le coronavirus MERS a déjà fait 27 morts dans le pays, tandis que le nombre de contaminés s’élève à 172. L’Office du tourisme coréen a déjà signalé le 18 juin que l’épidémie du coronavirus MERS  avait dissuadé 120 000 touristes étrangers de visiter le pays. Cela a causé des pertes de 11 millions de dollars au secteur touristique du pays.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales