La Grande-Bretagne augmente ses effectifs en Europe de l’est pour «renforcer l’OTAN»

Les militaires britanniques participent dans des exercices de l'OTAN en Lettonie Source: Reuters
Les militaires britanniques participent dans des exercices de l'OTAN en Lettonie

Le Royaume-Uni va prolonger ses missions militaires en Europe de l’est pour montrer à Vladimir Poutine que les pays membres de l’OTAN sont attachés à la défense collective, a dit le secrétaire à la Défense Michael Fallon.

«Nous devons continuer à renforcer l’OTAN», a estimé le ministre britannique de la Défense Michael Fallon lors de l’émission «Andrew Marr Show» dimanche sur la chaîne BBC. La raison pour un tel renforcement des nouveaux membres de l’OTAN est, selon lui, «l’agressivité» du président russe Vladimir Poutine.

«Il est très important de continuer d’envoyer ce message à Poutine, de montrer que nous sommes attachés à nos obligations de défense collective de l’OTAN», a déclaré le ministre de la défense britannique. 

Le Royaume-Uni entend contribuer à une unité de réaction rapide nommée «Fer de lance» actuellement en cours de création et qui stationnera en Europe de l’est. La nouvelle unité sera prête à être déployée en deux jours seulement après réception d’un ordre.

Selon le secrétaire de la Défense, a partir de 2016, la Grande-Bretagne va fournir à l'unité 1 000 soldats, 3 000 en 2017 et 1 000 militaires supplémentaires chaque année jusqu’en 2021. Les avions de combats britanniques Typhoon continueront de patrouiller dans le ciel des états baltes, a-t-il ajouté.

La semaine dernière, le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a reconnu que l’Alliance est en train d’effectuer «le plus important renforcement» de la défense depuis l’époque de la guerre froide.

"L'OTAN est confronté à un nouvel environnement de sécurité causé à la fois par un climat de violence et d'instabilité l'instabilité dans le sud, Daesh en Irak, la Syrie, l'Afrique du Nord, mais aussi par le comportement d'une Russie plus sûre d'elle, qui n'a pas hésité à utiliser la force pour changer les frontières en annexant la Crimée et en déstabilisant l'Est de l'Ukraine, a déclaré M. Stoltenberg .

La Pologne ainsi que trois états Baltes, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie demandent une plus importante présence de l’OTAN sur leurs territoires après que la crise politique en Ukraine ait évolué vers une véritable guerre civile qui ravage l’est du pays depuis avril 2014. Varsovie et Vilnius sont actuellement en cours de négociations avec Washington sur le stationnement permanent des entrepôts d’équipement militaire américain sur leurs territoires.

Ces démarches ont provoqué une réaction dure de la Russie, le président Vladimir Poutine ayant déclaré que les agissements de l’OTAN pouvaient provoquer une réponse de la Russie. «Si quelqu’un menace nos territoires, cela implique que nos forces armées serons contraints de viser la source même de cette menace. Comment pourrions nous faire autrement ? C’est l’OTAN qui s’approche chaque jour de nos frontières. Nous, nous ne nous déplaçons nulle part», a déclaré jeudi le président russe.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales