Un Italien «jaloux» brûle vif un sans-abri

- Avec AFP

Un Italien «jaloux» brûle vif un sans-abri© Capture d'écran d'une vidéo
Un Italien a arrosé d’essence à Palerme un sans-abri avant de le brûler vif

Un Italien qui a arrosé d'essence à Palerme un sans-abri avant de le brûler vif a avoué le meurtre et expliqué avoir agi par jalousie.

Giuseppe Pecoraro, employé dans une station-service, a reconnu avoir attaqué un sans-abri, Marcello Cimino, qui dormait devant une mission de moines capucins de Palerme, en Sicile.

«Il pensait que Marcello Cimino s'intéressait à sa femme. Ils s'étaient battus à son propos quelques jours auparavant», a déclaré le responsable de la police locale, Rodolfo Ruperti. 

Giuseppe Pecoraro a été arrêté avec des brûlures aux mains, dues apparemment à l'agression qui a été filmée par des caméras de sécurité et postée sur les sites web de plusieurs médias italiens.

Les images montrent l'agresseur encapuchonné s'approcher du SDF de 45 ans alors qu'il dormait sous d'épaisses couvertures, sous un portique de la mission religieuse, qui fait office de soupe populaire pour les sans-abris.

Il vide ensuite un seau de liquide inflammable sur la literie, sort un briquet de sa poche et met le feu, provoquant instantanément un incendie dont lui-même manque d'en être victime.

Les cris du SDF ont alerté des voisins mais il a succombé avant l'arrivée des secours. Le maire de Palerme Leoluca Orlando a qualifié le meurtre d'«acte de pure barbarie». Marcello Cimino vivait dans la rue après s'être séparé de sa femme il y a trois ans.

Son agresseur a été inculpé de meurtre et la justice a ouvert une enquête pour violation du secret judiciaire après la fuite des images de vidéosurveillance dans la presse.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales