«Noir et faible» ?! L’épouse du ministre israélien s’excuse pour sa blague très douteuse sur Obama

Judy Shalom Nir-Mozes© Wikipédia
Judy Shalom Nir-Mozes

L’épouse du ministre israélien de l’Intérieur s’est excusée pour «une blague inappropriée» sur Barack Obama. «Connaissez vous le café Barack Obama ? Il est noir et faible», a posté Judy Shalom Nir-Mozes sur Twitter à ses 74 400 abonnés.

Le tweet a suscité l'indignation sur la toile :  des centaines d'internautes ont accusé la femme du ministre Silvan Shalom d'«arrogance», dénonçant des propos «honteux» et «ouvertement racistes», selon Times of Israël.

Quelques heures plus tard, Judy Shalom Nir-Mozes a supprimé le tweet et l'a remplacé par un autre : «Je m’excuse, c’était une blague stupide que quelqu’un m’a raconté».

Judy Shalom Nir-Mozes a par ailleurs posté un tweet s’adressant directement au président américain.

«Président Obama, je n’aurais pas dû écrire cette blague inappropriée. Je respecte tous les Hommes, quelles que soient leur race ou leur religion», a-t-elle écrit.

Judy Shalom Nir-Mozes est allée jusqu'à dire qu'elle craignait que son mari ne demande le divorce à cause de cette mauvaise blague. «Je suis sincérement désolée si j’ai offensé quelqu’un. J’espère que je resterai mariée lorsque mon mari descendra de l'avion et entendra ce que j’ai fait», a-t-elle ajouté.

Ce n’est pas la première fois que la femme du ministre israélien de l’Intérieur poste des tweets sur Barack Obama. Le mois dernier, elle a été accusée d’avoir trollé le compte twitter du président américain. Elle avait ensuité supprimé le tweet et démenti l'avoir posté. Cependant, un journaliste israélien, Tal Schneider, en avait fait une capture d'écran.

Judy Shalom Nir-Mozes anime une émission de radio et intervient régulièrement dans des programmes télévisés. Elle est notamment connue pour ses messages polémiques et sa critique des affaires sociales et politiques. Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou figure parmi ses cibles favorites.

 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales