Un appareil connecté d'Amazon refuse de répondre sur ses liens présumés avec la CIA (VIDEO)

Un appareil connecté d'Amazon refuse de répondre sur ses liens présumés avec la CIA (VIDEO) Source: Reuters
Amazon Echo

L'assistant domestique Echo, avec lequel il est possible de communiquer oralement, répondra à toutes vos questions. Sauf s'il vous venait l'idée saugrenue de l'interroger sur ses liens avec l'agence de renseignement.

«Es-tu connectée à la CIA ?» Cette question d'une actualité brûlante semble plonger un appareil connecté dans la plus grande confusion. C'est ce qu'a découvert une utilisatrice américaine d'Echo, un assistant domestique en provenance d'Amazon, en testant son IA, «Alexa»,  à laquelle il est possible de parler à la façon du célèbre Siri intégré aux iPhones.

Comme on le voit dans cette vidéo, l'utilisatrice lui pose plusieurs questions. Tout d'abord, elle demande à Alexa si elle lui a jamais menti. L’assistant répond qu’elle essaye toujours de dire la vérité, et que s'il est possible qu'elle se trompe parfois, jamais elle ne mentirait délibérément à son utilisatrice ou à qui que ce soit. La deuxième question de la femme porte sur la CIA, dont Alexa explique qu'elle est une agence de renseignement américaine. Mais la troisième question, «Alexa, es-tu connectée à la CIA ?», reste sans réponse... l’appareil optant prudemment pour une extinction pure et simple ! Une seconde tentative de poser cette question semble plonger l'appareil dans l'embarras et produit le même effet : Alexa s’éteint.

Cette vidéo, publiée sur le compte Twitter de Local Business Consulting a provoqué un tollé. Des dizaines d’utilisateurs prétendent que Siri refuse aussi de répondre à la question sur ses liens avec la CIA. «Qui ça, moi ?» semble être la réponse la plus répandue de Siri à l'interrogation : «Es-tu connecté à la CIA?»

L'agence américaine est au centre de toutes les attentions depuis que WikiLeaks a révélé, le 7 mars, qu'elle était parvenue à pirater des appareils électroniques répandus tels que des téléviseurs connectés et des téléphones mobiles pour écouter leurs propriétaires. Apple, Google et Samsung ont ainsi été accusés d’avoir espionné pour le compte du renseignement américain, mais pas Amazon. Jusqu'à aujourd'hui ?

Lire aussi : Donald Trump juge les systèmes de la CIA obsolètes suite aux révélations de WikiLeaks

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage