Laurent Fabius accueilli froidement en Israël

Laurent Fabius et Benyamin Netanyahou en 2013 Source: Reuters
Laurent Fabius et Benyamin Netanyahou en 2013

Le chef de la diplomatie française est attendu à Jérusalem pour débattre de la question de la paix entre la Palestine et Israël, alors même que ce dernier ne montre pas beaucoup de bonne volonté pour écouter la communauté internationale.

Laurent Fabius se rend en Israël pour tenter de raviver les négociations de paix après l’échec des pourparlers menés par le Secrétaire d'Etat américain John Kerry, au printemps 2014. Mais cela risque de s’avérer difficile.

Peu avant de recevoir Laurent Fabius, Benyamin Netanyahou a donné le ton de la rencontre : Israël s’apprête à refuser «avec force les diktats internationaux» qu’on tentera de lui «imposer», en se montrant rigide à écouter les autres pays.

Bien que le chef de la diplomatie française ait prévenu qu’«une explosion» peut se produire entre Israéliens et Palestiniens si le conflit n’est pas résolu, Benyamin Netanyahou ne parait pas enclin à conclure un accord avec la Palestine.

Dans le même temps, les Palestiniens espèrent sortir de cette crise, ensemble avec la France, en remettant une proposition qui prévoit des frontières entre Israël et la Palestine sur les lignes qui existaient avant qu’Israël n’envahisse la Cisjordanie et Jérusalem Est en 1967, ainsi que la bande de Gaza d’où Israël a retiré ses forces en 2005.

Mais Israël ne veut pas se revenir aux frontières de 1966 en prétendant qu’elles ne peuvent pas être protégées efficacement, et refuse même d’envisager cette question en continuant sa politique de construction de colonies sur les territoires palestiniens.

Malgré l’opération «Bordure protectrice» menée par Israël contre la bande de Gaza en 2014, emportant les vies de plusieurs milliers de civils, le dirigeant israélien ne cesse d’interpeller la communauté internationale sur les problèmes de sécurité en Israël.

Et les tensions entre les deux pays sont toujours au plus haut – juste avant la visite de Laurent Fabius, un agent de police israélien a tué un Palestinien à Jérusalem, prétendant avoir d’abord été poignardé par ce dernier. Un jour plus tôt,  un Palestinien a tué par balle un randonneur israélien en Cisjordanie.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales