La visite du président iranien en Algérie reportée, aucun lien avec la santé de Bouteflika

La visite du président iranien en Algérie reportée, aucun lien avec la santé de Bouteflika© Ramzi Boudina Source: Reuters
Photo d'illustration, Abdelaziz Bouteflika, le 28 avril 2014

Selon le ministère algérien des Affaires étrangères, la visite de Hassan Rohani en Algérie aurait été reportée à la demande de l'Iran. L'annonce, qui a ravivé les rumeurs sur la santé du président algérien, a été confirmée par les services iraniens.

«La visite du président iranien Hassan Rohani en Algérie a été reportée à la demande de l'Iran», a fait savoir le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, en abordant la question de la venue du président iranien, initialement prévue pour le 12 mars. La déclaration du ministre a relancé les spéculations sur l'état de santé d'Abdelaziz Bouteflika. Agé de 80 ans, ce dernier ne fait plus que de rares apparitions publiques depuis l’accident vasculaire cérébral dont il a été victime en 2013.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Bahram Kassemi, a déclaré à la presse que la rencontre entre les deux présidents aurait lieu un peu plus tard, dans le cadre de la tournée reportée de Hassan Rohani dans trois pays d'Afrique : l’Afrique du Sud, l’Ouganda et l’Algérie.

«La tournée, initialement prévue avant le 21 mars, jour du nouvel an perse [Norouz], aura lieu à une date ultérieure afin de finaliser les modalités et formalités protocolaires de ces visites», a-t-il précisé.

Le 20  février, la visite de la chancelière allemande en Algérie avait été annulée à la dernière minute, mais en raison de «l'indisponibilité temporaire» du président algérien. 

En savoir plus : La visite d'Angela Merkel à Alger reportée pour «indisponibilité temporaire» d’Abdelaziz Bouteflika

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.