La Russie se dit prête à organiser des voyages de parlementaires européens à Palmyre et Alep

La Russie se dit prête à organiser des voyages de parlementaires européens à Palmyre et Alep© Michael Alaeddin Source: Sputnik
Le Musée national de Palmyre, reconquis par l'armée syrienne

Au cours d'une vidéo-conférence avec des députés européens, un sénateur russe a proposé à ses homologues de se rendre en Syrie. La semaine dernière, ce même parlementaire avait déclaré que la Russie était «prête à organiser de telles visites».

«Quand nous retournerons en Syrie, j'espère que nous visiterons Alep, Palmyre et d'autres villes syriennes qui retrouvent progressivement une vie normale», a déclaré Konstantin Kossatchev, président de la commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération (la chambre haute du Parlement russe) lors d'une vidéo-conférence avec des députés du Parlement européen et intitulée «Un futur paisible pour la Syrie».

La semaine dernière, Konstantin Kossatchev avait déjà proposé aux eurodéputés de se rendre en Syrie et d'«ouvrir les yeux sur la réalité». Il avait ajouté que la Russie était «prête à organiser de telles visites de manière régulière». «Nous pouvons rencontrer des responsables du gouvernement et des membres de l’opposition à Damas. Nous pouvons visiter des villes qui ont récemment été libérées, comme Alep, par exemple, et nous pouvons parler aux personnes qui ont été sauvées», avait-il précisé au cours d'une vidéo-conférence organisée par l’agence d’information Rossiya Segodnya.

Pour rappel, trois députés européens d'Italie, de Lettonie et d'Estonie, ainsi que des membres du Conseil de la Fédération de Russie, ont déjà effectué en décembre 2016 un premier voyage en Syrie. Au cours de cette visite, ils avaient pu rencontrer des représentants du gouvernement syrien.

A l'époque, l'eurodéputé letton Andreï Mamykine avait qualifié ce voyage d'«expérience unique». «Le Parlement européen devrait jouer un rôle actif dans le processus de paix syrien. Nous ne pouvons pas rester assis et ne rien faire. Il serait très utile pour nous de travailler de nouveau avec nos collègues russes», avait-il plaidé. 

Lire aussi : Place à la musique à Palmyre : des musiciens syriens chantent dans les ruines du théâtre (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.