8 000 militaires de l’OTAN en Norvège pour des exercices à la frontière russe (IMAGES)

8 000 militaires de l’OTAN en Norvège pour des exercices à la frontière russe (IMAGES)© Forsvaret / YouTube
Des chars de l'OTAN en Norvège

De nouveaux exercices militaires de l’OTAN se déroulent non loin des frontières russes. Dans le cadre des manœuvres Joint Viking, l’alliance a cette fois déployé 8 000 militaires dans le nord de la Norvège.

Les exercices militaires «Joint Viking 2017», impliquant des militaires américains, norvégiens et britanniques, ont débuté le 6 mars dans la région de Finnmark dans le nord de la Norvège. Prévues pour se dérouler à une distance comprise entre 160 et 300 kilomètres de la frontière russe, ces manœuvres doivent durer jusqu’au 15 mars, selon le communiqué publié sur le site des Forces armées norvégiennes. Moscou a été informé de ces manœuvres à l’avance, selon le porte-parole de l'armée norvégienne Ivar Moen.

Un total de 8 000 militaires, dont 700 soldats américains et britanniques, prennent part à ces jeux de guerre. Les troupes américaines et britanniques ont également participé à des exercices préparatoires pour s’acclimater au climat norvégien.

Avions et hélicoptère doivent prendre part à ces manœuvres de l'OTAN, mais les drones ont été écartés «pour assurer la sécurité dans l’espace aérien», selon Ivar Moen.

L’alliance mène les exercices militaires «Joint Viking» en Norvège tous les ans depuis 2013. En 2015, les manœuvres, qui avaient été qualifiées par la Russie de «provocation», avaient aussi eu lieu dans la région de Finnmark. En réponse aux mouvements de l'OTAN, Moscou avait lancé sur son territoire des exercices à grande échelle sur la péninsule de Kola, dans le nord-ouest du pays.

Alors que l’OTAN déploie régulièrement militaires et équipement en Europe de l’Est près des frontières russes pour faire face à ce que l’alliance qualifie d’«agression russe», la Norvège peut accueillir sur son territoire des forces étrangères exclusivement dans le cadre d'exercices ponctuels. Oslo s'est en effet engagé en 1949 à ne pas accueillir sur son territoire des troupes étrangères en permanence.

Lire aussi : Norvège : déploiement inédit et contesté de plusieurs centaines de marines américains

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales