Un chasseur syrien s’écrase en Turquie, le pilote retrouvé sain et sauf

Un chasseur syrien s’écrase en Turquie, le pilote retrouvé sain et sauf© Ramil Sitdikov Source: Sputnik
Un pilote syrien

Un avion militaire syrien s’est écrasé dans le sud de la Turquie. Le pilote s’est éjecté et a été retrouvé quelques heures après l’accident non loin du site du crash. Une défaillance technique serait à l’origine du crash.

Une équipe de sauveteurs turcs a retrouvé le pilote d’un avion de chasse des forces aériennes syriennes qui s’est écrasé dans la soirée du 4 mars dans la province turque du Hatay, selon l'agence de presse turque Anadolu. D’après la chaîne de télévision Haberturk, le pilote a réussi à s’éjecter et a atterri à 500 mètres du lieu de crash. Blessé, il a été transporté à la gendarmerie avant d’être hospitalisé. Ses jours ne sont pas en danger. Selon Anadolu, le pilote était seul dans l'appareil.

Dans la soirée du 4 mars, le groupe islamiste Ahrar al-Cham a déclaré d’avoir abattu un chasseur syrien MiG-21 dans le nord-est de la Syrie. Le Premier ministre turc Binali Yıldırım a confirmé qu’un avion syrien s’était écrasé, en précisant néanmoins que l’accident s’était produit dans le sud de la Turquie.

L’origine du crash est pour le moment inconnue, mais, selon une source syrienne militaire de l’agence de presse Interfax, une défaillance technique serait la cause de l’accident. Toujours selon la même source, l’avion n’a pas été abattu depuis le sol.

Lire aussi : Daesh aurait capturé un pilote syrien après le crash de son appareil (VIDEO)

Ce n’est pas la première perte de l’armée aérienne syrienne au cours de ces derniers mois. Ainsi, en décembre 2016, un chasseur syrien MiG-23 s’était écrasé près de l’aérodrome militaire Et-Tifor dans la province de Homs, en Syrie. Une défaillance technique était à l’origine du crash. Dans le même mois, la télévision libanaise avait annoncé que des rebelles d’Alep-Est avaient abattu un avion des forces syriennes près de l'aéroport de la ville.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales