Le Parlement européen et le Conseil de l’UE sont prêts à laisser entrer les Ukrainiens sans visa

Le Parlement européen et le Conseil de l’UE sont prêts à laisser entrer les Ukrainiens sans visa© Vasily Fedosenko Source: Reuters

Les représentants du Parlement européen et du Conseil de l’UE ont adopté un accord informel permettant aux Ukrainiens de rentrer dans l'Union pour 90 jours. A la commission des libertés civiles et du Parlement dans son ensemble de le valider.

D’après le communiqué publié sur le site du Parlement européen, les citoyens ukrainiens pourront bientôt profiter d'un accès libre au territoire européen. Le 28 février, un accord informel a été conclu entre les négociateurs du Parlement et du Conseil de l’UE. Cela signifie que si la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE) du Parlement européen et le Parlement dans son ensemble le valident, les Ukrainiens disposant d'un passeport biométrique pourront séjourner dans l'UE sans visa pendant maximum 90 jours sur une période de 180 jours, à des fins professionnelles, touristiques ou familiales. Ils n'auront toutefois pas le droit de travailler.

Selon une source de RIA Novosti, cette validation pourrait intervenir le 2 mars et cette suppression du régime des visa s'appliquer également à l'Irlande et au Royaume-Uni qui ne font pas partie de l'espace Schengen.

«L'adoption de la levée des visa pour les Ukrainiens représente un important pas en avant afin de réformer la société ukrainienne, en rassemblant les citoyens et en jetant des ponts au-delà des frontières. Ici, au Parlement européen, nous sommes convaincus que les citoyens d'Ukraine méritent désormais d'avoir le droit de voyager librement dans l'UE. C'est maintenant au Conseil européen de fournir les résultats attendus», a fait savoir le rapporteur du Parlement, Mariya Gabriel.

A Kiev, le président ukrainien Petro Porochenko, a également mis en avant le caractère «informel mais important» de cet accord constitue une décision «tant attendue».

Les négociations sur la libéralisation du régime de visas entre l’Ukraine et l’UE avaient débuté en 2008. Fin 2015, la Commission européenne avait conclu que l'Ukraine avait réalisé les progrès nécessaires et répondait à tous les critères nécessaires, en dépit des défis intérieurs et extérieurs exceptionnels auxquels le pays a été confronté. La décision devrait entrer en vigueur 20 jours après sa publication au Journal officiel de l’UE.

Lire aussi : L’Ukraine propose d’introduire un régime de visas avec la Russie dès le 1er janvier 2016

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.