Un Israélien condamné à 11 ans de prison pour avoir poignardé un Juif qu’il a pris pour un Arabe

Un Israélien condamné à 11 ans de prison pour avoir poignardé un Juif qu’il a pris pour un Arabe© Ammar Awa Source: Reuters
Un policier israélien

S’étant laissé guider par «une voix intérieure» lui disant de «trouver et tuer un Arabe», un Juif israélien a essayé de tuer un autre Juif qu’il a pris pour un Arabe afin de se venger des attaques palestiniennes en Israël.

Le tribunal du district de Haifa a condamné un israélien, Shlomo Haim Pinto, 32 ans, à 11 ans de prison après l'avoir reconnu coupable, en décembre dernier, de tentative d’assassinat à motivation raciste.

Le 13 octobre 2015, armé d’un couteau de cuisine, d’un cutter et d’un marteau l'homme s'était rendu dans un petit magasin de la ville de Kiryat Ata. Comme il l'avait confié plus tard au tribunal, il s’était laissé guider par «une voix intérieure» qui lui avait dit de commettre un «mitzvah», une bonne action effectuée par devoir religieux, selon Haaretz.

Shlomo Haim Pinto espérait qu’il trouverait une victime arabe dans le magasin. Mais il s'en est pris à un autre Juif, Uri Razkan, salarié du magasin qu'il a pris pour un Arabe. Ce dernier a survécu à cette tentative de meurtre.

Selon des documents produit par le tribunal, l’accusé pensait que le meurtre d’un Arabe serait «une grande grâce pour les Juifs et qu’il ferait avancer la rédemption» de la nation auprès de Dieu.

En plus de sa longue peine d’emprisonnement, Pinto doit dédommager sa victime à hauteur de 50 000 shekels (12 800 euros).

Lire aussi : Pris pour un terroriste, un arabe israélien aurait été lynché lors d’une attaque près de Tel Aviv

Cette attaque est intervenue au sommet de la vague d’attaques au couteau effectuées par des Palestiniens contres des juifs et des forces de sécurité israéliennes. Depuis octobre 2015, 252 Palestiniens, 41 Israéliens, deux Américains, un Jordanien, en Erythréen et un Soudanais sont tombées victimes de telles attaques.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales