Un Danois inculpé pour blasphème après s’être filmé en train de brûler le Coran

Un Danois inculpé pour blasphème après s’être filmé en train de brûler le Coran© Atta Kenare / AFP
Un Danois a été accusé de blasphème pour une vidéo dans laquelle il brûle le Coran

Il s’agit d’une première en 46 ans. Au Danemark, où le crime de blasphème est inscrit dans le code pénal, un citoyen risque jusqu’à quatre mois de prison pour avoir publié une vidéo sur Facebook, dans laquelle il met le feu au livre saint de l’islam.

Un Danois de 42 ans a été mis en examen pour avoir publié en décembre 2015 une vidéo intitulée «Réfléchis à ton voisin : ça pue quand ça brûle» et publiée sur un groupe Facebook du nom de «OUI A LA LIBERTE – NON A L’ISLAM», rapporte le journal britannique The Independent. Sur les images, on peut le voir mettre le feu à un exemplaire du Coran.

«Les circonstances impliquant le fait de brûler des livres saints comme la Bible ou le Coran peuvent dans certains cas être une violation de la clause sur le blasphème, qui couvre l’insulte publique ou le fait de se moquer de la religion», a indiqué un porte-parole du Bureau du procureur général de la ville de Viborg, cité par le quotidien.

Au Danemark, l’insulte publique envers une religion ou une croyance peut être punie d’un maximum de quatre mois de prison, selon l’article 140 du Code pénal. Toutefois, le procureur général a indiqué qu’une simple amende serait probablement requise.

La date du procès n’a pas été communiquée.

Au total, seules quatre poursuites pour blasphème ont été entamées depuis l'existence de cette loi. La dernière a eu lieu en 1971, lorsque deux animateurs d'une radio avaient diffusé une chanson parodiant le christianisme. Ils avaient alors été acquittés.

Lire aussi : Quatre musulmans danois sur dix souhaitent des lois basées sur le Coran

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.