Le journaliste James O'Keefe annonce que les enregistrements du CNN leaks sont en cours d'analyse

Le journaliste James O'Keefe annonce que les enregistrements du CNN leaks sont en cours d'analyse© CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA Source: AFP
James O'Keefe

Après la publication des 119h d'enregistrements secrets du bureau de CNN par James O'Keefe, ces derniers son restés inaccessibles durant plusieurs heures, le site ayant «planté». Ils sont de nouveau accessibles et sont «en cours de décryptage».

Le journaliste James O'Keeffe, connu pour ses positions conservatrices, a publié sur son site internet, comme il l'avait annoncé, 119h d'enregistrements audio réalisés secrètement au siège de CNN à Atlanta en 2009.

«Vous voulez, du vrai, du brut, en voilà : 119 heures d'enregistrements inédits. Vous verrez qui sont les escrocs, ça devient clair», avait tweeté James O'Keefe après la publication des échantillons audio.

Le contenu audio des enregistrements a été initialement mis en ligne durant quelques minutes le 23 février, avant que le site internet Projet Veritas ne «saute». L'accès au site est resté impossible pendant plusieurs heures avant de se remettre à fonctionner normalement.

«Nous ne connaissons pas encore tout le contenu de ces enregistrements. Nous avons écouté une partie d'entre eux et continuons le travail de décryptage nécessaire», a déclaré O'Keefe lors d'un entretien téléphonique, selon Associated Press le 23 février. 

Ces enregistrements ont été transmis à son site internet Project Veritas, dont le but est de dénoncer la corruption, par une source anonyme désignée sous le nom de Miss X

«On vous fournit ces 119 heures d'enregistrements, pendant que CNN ment comme elle respire et se sert de faux sondages et publie de fausses informations pour leur propre intérêts. Qui sont les vrais journalistes ?», s'est-il également emporté sur Twitter.

Le projet du journaliste et activiste vise à mettre en lumière les lacunes journalistiques de CNN. Avant de publier les fameux enregistrements, O'Keefe a expliqué se focaliser sur CNN, notamment car ce média faisait la pluie et le beau temps en matière journalistique. 

Joe Sterling, Arthur Brice, Nicky Robertson, autant de têtes d’affiches présentes et passées de CNN sont concernées par les révélations de James O’Keefe. 

Il n'a pas expliqué pourquoi la publication de ces enregistrements-scandale avaient pris autant de temps, les enregistrements datant de 2009, mais a déclaré que la source anonyme à l'origine des bandes avait approché son organisation «ces dernières semaines» seulement.

Le journaliste a déclaré que d'autres extraits seront disponibles, ne précisant pas s'ils étaient plus récents.

«[A travers ces enregistrements], nous entrons dans une nouvelle ère du journalisme, un journalisme à la Wikileaks que nous continuerons de développer en révélant de plus en plus d'informations», a-t-il expliqué.

CNN a, pour sa part, refusé de commenter ces publications.

Lire aussi : Le Venezuela suspend le signal de CNN en espagnol

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.