Le chef de la Ligue arabe : «La paix au Proche-Orient passe par une solution à deux Etats»

- Avec AFP

Le chef de la Ligue arabe : «La paix au Proche-Orient passe par une solution à deux Etats»© REUTERS/Amr Abdallah Dalsh Source: Reuters
Le Q.G. de la Ligue Arabe au Caire

Le secrétaire général de la Ligue arabe a estimé que la paix au Proche-Orient nécessitait une solution à deux Etats, un règlement mis à mal par le président américain Donald Trump lors de sa rencontre avec Benjamin Netanyahou le 15 février.

Le conflit israélo-palestinien nécessite «une paix juste et globale fondée sur une solution à deux Etats avec un Etat palestinien indépendant», a estimé le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit dans un communiqué après une rencontre avec le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres au Caire jeudi le 16 février.

Ce dernier avait également contredit la position de l'administration Trump au Caire après une rencontre avec le président Abdel Fattah Al-Sissi, en affirmant que «tout doit être fait» pour une solution à deux Etats.

Mercredi le 15 février, à Washington le président des Etats-Unis Donald Trump, aux côtés du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, a jugé que «la solution à deux Etats n'était plus la seule voie possible» pour trouver un accord de paix au Proche-Orient.

Le communiqué de la Ligue arabe précise encore que Antonio Guterres et Ahmed Aboul Gheit sont tombés d'accord sur le fait que la solution à deux Etats restait «la véritable façon» de parvenir à la paix.

La solution à deux Etats a longtemps été soutenue à Washington par des administrations républicaines comme démocrates.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.