«J'ai l'impression d'assister à la réunion d'une secte» : Farage incendie le parlement sur le CETA

«J'ai l'impression d'assister à la réunion d'une secte» : Farage incendie le parlement sur le CETA© EMMANUEL DUNAND Source: AFP
Le choc sera plus important en 2017 qu'en 2016 pour les eurodéputés pro-europe, selon Nigel Farage
Suivez RT France surTelegram

Alors que les eurodéputés ont ratifié le traité de libre échange entre le Canada et l'Union européenne le 14 février, Nigel Farage est monté au créneau pour dire ce qu'il avait sur le cœur à ses confrères, sans se censurer.

Le toujours très en verve eurodéputé britannique Nigel Farage n'a pas mâché ses mots lors de son intervention au parlement européen. «J'ai l'impression d'assister à la réunion d'une secte religieuse», s'est étonné l'ancien dirigeant de parti pro-Brexit UKIP, alors que les eurodéputés votaient la ratification du traité de libre-échange CETA.

«C'est comme si l'élection de Donald Trump, le Brexit, ou encore le référendum italien vous étaient complètement passés au-dessus», a t-il poursuivi, tançant ses confrères sur leur compréhension des événements politiques. Critiquant le mode de gouvernance centralisé de l'UE, il a affirmé que les citoyens le rejettent parce qu'il «ne marche tout simplement pas».

«Le fait est que l'Union européenne n'a pas d'avenir dans sa forme actuelle», a t-il encore estimé, avant de conclure sa tirade par un avertissement qui devrait donner quelques sueurs froides à ses collègues européens : «Je pense que vous allez avoir en 2017 des chocs encore plus importants qu'en 2016.»

Lire aussi : A peine adopté par le parlement européen, le CETA menacé de blocage par les politiques

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix