Abou Bakr al-Baghdadi aurait été blessé lors d'un raid de l'aviation irakienne

Abou Bakr al-Baghdadi aurait été blessé lors d'un raid de l'aviation irakienne © Bassam Khabieh Source: Reuters
Un enfant montre un faux billet de 100 dollars distribué par l'aviation syrienne
Suivez RT France surTelegram

Le chef de Daesh a été ciblé par un bombardement aérien en Irak, alors qu'il assistait à une réunion avec des cadres de l'Etat islamique, selon des médias irakiens. 13 personnes ont été tuées mais al-Baghdadi n'aurait été que blessé dans l'opération.

Le 9 février, l'aviation irakienne a frappé un bâtiment où le chef de Daesh tenait une réunion avec des commandants du prétendu califat islamique, tuant au moins 13 cadres de l'organisation terroriste. D'après la liste des noms publiées par l'armée irakienne, celui d'Abou Bakr al-Baghdadi n'y figurait pas. 

D'après des informations circulant dans les médias irakiens, citées par The Telegraph, l'homme le plus recherché du monde, blessé lors de cette opération, aurait tout de même réussi à prendre la fuite. Le journal britannique précise toutefois qu'il s'agit d'informations non confirmées.

Dans un récent entretien, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi avait déclaré que les autorités savaient où se trouvait le chef de Daesh, assurant que celui-ci était de plus en plus isolé. «Il est presque seul en ce moment. Il n'a pas beaucoup de personnes en qui il peut avoir confiance», avait-il assuré.

Ce n'est pas la première fois que des informations faisant état du fait qu'Abou Bakr al-Baghdadi aurait été blessé. Aucune n'a à ce jour pu être confirmée. 

Une récompense de 25 millions de dollars est offerte par les autorités américaines pour toute information permettant de mener à la capture ou à la mort du chef djihadiste. 

Lire aussi : L'Irak débarrassé de Daesh en 2017, affirme le ministre britannique de la Défense

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix