Assad : les «zones de sécurité» en Syrie proposées par Donald Trump sont «irréalistes»

Assad : les «zones de sécurité» en Syrie proposées par Donald Trump sont «irréalistes»© Omar Sanadiki Source: Reuters
La ville d'Alep, en Syrie

Le président syrien a rejeté l’idée de «zones de sécurité» pour les civils syriens, un plan proposé par Donald Trump, pour éviter qu’ils ne soient forcés de quitter le pays. Selon Bachar el-Assad, il serait préférable de sécuriser tout le territoire.

«Des zones de sécurité pour les Syriens ne peuvent être établies que lorsque règnent la stabilité et la sécurité. Là où vous n'avez pas un flux de terroristes soutenus par des pays voisins ou les pays occidentaux. Ainsi, on peut créer une zone naturelle sûre, notre pays. C'est beaucoup plus viable, beaucoup plus pratique et moins coûteux d'avoir la stabilité que de créer des zones de sécurité. Cette idée n'est pas réaliste du tout», a déclaré le président syrien Bachar el-Assad dans une interview à Yahoo News.

Le chef d’Etat syrien a ajouté qu’il espérait encore pouvoir coopérer avec la nouvelle administration américaine, mais seulement après «un rapprochement entre la Russie et les Etats-Unis».

Plus tôt, Donald Trump avait évoqué la possibilité de création de «zones de sécurité» en Syrie pour éviter que des civils syriens ne quittent leur pays pour se rendre en Europe ou dans les pays voisins. Les détails de la mise en place de telles «zones de sécurité» pour héberger des citoyens syriens qui sont forcés de quitter leur pays n’ont pas été précisés, mais, selon des médias américains, le Pentagone devrait élaborer un plan pour établir ces zones en Syrie ou dans des pays frontaliers.

Lire aussi : Destruction de Daesh : Trump donne 30 jours à ses généraux pour établir un plan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales