Le président philippin Duterte n’a «pas envie» de nommer un nouvel ambassadeur aux Etats-Unis

Le président philippin Duterte n’a «pas envie» de nommer un nouvel ambassadeur aux Etats-Unis© Romeo Ranoco / Reuters
Le président des Philippines Rodrigo Duterte

L’homme fort des Philippines, dont les relations avec Donald Trump sont pourtant meilleures qu’avec son prédécesseur Barack Obama, a invoqué un motif pour le moins trivial pour justifier son refus de nommer un ambassadeur à Washington.

«Aux Etats-Unis nous n’avons pas d’ambassadeur. Aucun ambassadeur n’ira là-bas. Jusqu’à présent, nous n’avons pas d’ambassadeur aux Etats-Unis. Je n’ai pas envie d’en envoyer un», a déclaré Rodrigo Duterte lors d’un discours prononcé dans la ville de Davao. Le président philippin n’a pas jugé nécessaire de fournir davantage d’explications pour son choix.

Depuis sept mois, les Philippines, pourtant alliés militaires des Etats-Unis, ne disposent d’aucun ambassadeur à Washington, même si un adjoint continue d’assurer la représentation sur place.

L’arrivée au pouvoir de Rodrigo Duterte en juin 2016 a marqué une tension dans les relations avec l’ancien président américain Barack Obama, copieusement insulté à plusieurs reprises par son homoloque philippin. Le chef de l'Etat philippin s’était néanmoins félicité de l’élection de Donald Trump quelques mois plus tard.

En janvier 2017 pourtant, le dirigeant philippin avait accusé les Etats-Unis de transformer son pays en dépôt d’armes «permanent», menaçant de rompre le traité de sécurité conclu entre les deux pays, comme l'avait rapporté Reuters.

Lire aussi : «Adieu l'Amérique !» : Duterte menace de renoncer à la coopération militaire avec les Etats-Unis

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales