Un Palestinien condamné à neuf ans de prison pour avoir piraté des drones israéliens

Un Palestinien condamné à neuf ans de prison pour avoir piraté des drones israéliens© Baz Ratner Source: Reuters
Un soldat israélien lance un drone Skylark en juillet 2014, près de Gaza

Majid Oweida est parvenu à accéder aux retransmissions des drones en temps réel. Selon le tribunal israélien qui l'a condamné, les informations qu'il a ainsi obtenues ont pu servir au mouvement terroriste Djihad islamique, dont il est proche.

Majid Oweida, un ingénieur informatique palestinien de 23 ans a été condamné à neuf ans de prison après avoir piraté un drone de l’armée israélienne pour le compte du mouvement Djihad islamique. Il avait plaidé coupable devant le tribunal israélien de Beersheba de plusieurs infractions contre la sécurité de l'Etat, y compris l'appartenance à une organisation terroriste.

Le procureur l'avait accusé d’avoir développé un logiciel utilisé depuis 2012 pour intercepter les retransmissions vidéo des drones israéliens. Selon le journal The Times of Israel qui a eu accès à une retranscription de l’audience, Majid Oweida a admis avoir développé le programme informatique. Après quelques essais infructueux, il est parvenu à accéder aux retransmissions des drones «en temps réel et en haute définition».

Les informations ainsi obtenues révélaient, selon les autorités, «des renseignements sur les terroristes qui tirent et stockent des roquettes à Gaza». «Ce faisant, il a participé à une conspiration pour transmettre des informations à un ennemi susceptible de nuire à la sécurité de l'Etat [israélien]», précisent-elles.

Le tribunal a par ailleurs affirmé que Majid Oweida avait piraté les caméras de surveillances du trafic routier israélien «pour que le Djihad islamique puisse mener des attaques».

Le mouvement Djihad islamique en Palestine est considéré comme un groupe terroriste par Israël. Formé en 1981, son principal objectif déclaré demeure la destruction de l'Etat hébreu et l'établissement d'un Etat palestinien souverain et islamique. Ses opérations ont inclu des attentats suicides, des attaques contre des civils israéliens, ainsi que des tirs de roquettes contre Israël.

Lire aussi : Torture à l'israélienne : des policiers dévoilent les techniques «spéciales» d'interrogatoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.