Des fusils pour «effrayer» les migrants : un site de vente d’armes illégales fermé en Allemagne

Des fusils pour «effrayer» les migrants : un site de vente d’armes illégales fermé en Allemagne© Ralph Orlowski Source: Reuters
Des armes ont été vendues pour intimider des migrants

Un site allemand a vendu environ 300 armes factices destinées à effaroucher les migrants, avant qu’il ne soit fermé. Les pistolets et fusils qui y étaient vendus tiraient des balles en caoutchouc, qui peuvent malgré tout causer de graves blessures.

Le site de vente d'armes illégales Migrantenschreck (Effroi des migrants) visant à «effrayer» les migrants n’est plus disponible, selon le journal allemand Die Zeit. Ceux qui le souhaitaient pouvaient acheter des pistolets, des fusils et des armes semi-automatiques livrés en Allemagne depuis la Hongrie.

Le site faisait sa promotion en revendiquant que ces armes étaient vendues pour intimider les migrants. Ainsi une arme portait le nom «Dissuasion de migrants DP120 Bautzen». Cependant, ces pistolets et autres fusils tiraient des balles en caoutchouc, bien assez dangereuses pour blesser gravement des gens.

Le propriétaire du site, Mario Ronsch, aurait retiré le site lui-même ayant pris peur après les perquisitions au domicile de 29 de ses clients, au cours desquelles 42 armes illégales ont été saisies. Selon Die Zeit, Mario Ronsch aurait réussi à écouler environ 300 armes.

Lire aussi : «L’Allemagne doit rester l’Allemagne» : une politique migratoire stricte en préparation en Bavière

Avant que le site ne soit mis hors ligne, il affichait des récits de crimes imputés à des migrants. Dans une vidéo postée sur le site, un homme pouvait être vu en train de tirer sur des affiches représentant le président allemand Joachim Gauck et le ministre de la Justice Heiko Maas.

Le site internet était hébergé sur un serveur russe, ce qui a rendu la localisation plus difficile pour les autorités.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.