Plus de la moitié des Américains soutiennent l’interdiction temporaire des réfugiés

Plus de la moitié des Américains soutiennent l’interdiction temporaire des réfugiés© Ari Jalal Source: Reuters
Des réfugiés qui n'ont pas pu entrer aux Etats-Unis après le décret de Donald Trump

Un sondage montre que la population américaine paraît dans son ensemble approuver la décision de bloquer l’accès aux Etats-Unis aux citoyens de sept pays musulmans, mesure qui été largement critiquée à travers le monde.

57% des Américains interrogés par l’institut américain Rasmussen se sont prononcés pour une interdiction temporaire de la venue aux Etats-Unis de réfugiés venant de Syrie, d’Irak, d’Iran, de Libye, de Somalie, du Soudan et du Yémen. 33% étaient contre et les 10% restants indécis.

Il est à préciser que l'institut de sondage posait ses questions sans mentionner le décret signé par Donald Trump. La question, posée entre le 25 et le 26 janvier était ainsi formulée : «Etes-vous pour ou contre une interdiction temporaire sur les réfugiés de Syrie, d’Irak, d’Iran, de Libye, de Somalie, du Soudan et du Yémen avant que le gouvernement fédéral n’améliore sa possibilité de filtrer les terroristes potentiels pour éviter qu’ils ne viennent ici ?»

Ces chiffres rencontrent un écho avec le sondage de Reuters/Ipsos, selon lequel 49% d’Américains interrogés ont approuvé le décret de Donald Trump et seulement 41% étaient contre. 51% de partisans du parti républicain se sont déclarés «tout à fait d’accord» et 53% de partisans démocrates «tout à fait en désaccord» avec cette mesure restrictive.

En outre, le sentiment public envers les migrants n’a pas beaucoup évolué depuis août dernier. A l’époque, selon un sondage de Rasmussen, 59% des personnes interrogées souhaitaient la tenue d’un moratoire temporaire à l’entrée des réfugiés musulmans sur le sol américain, pour s’assurer que des terroristes ne se glissent pas parmi eux. Et en septembre, plus de la moitié, 59%, s’opposaient à un projet de la candidate Hillary Clinton d’augmenter considérablement l’accueil de réfugiés syriens, contre seulement 25% l’approuvant.

Lire aussi : Trump défend son décret sur l'immigration, qui provoque colère et applaudissements dans le monde

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.