Tensions en mer de Chine méridionale : Pékin envoie un second porte-avions

Tensions en mer de Chine méridionale : Pékin envoie un second porte-avions© STR Source: AFP
Le pont du porte-avions chinois Liaoning

Une mesure qui risque d'aggraver les tensions : le futur porte-avions chinois Chandong sera basé en mer de Chine méridionale, région de confrontation entre Pékin, les Etats-Unis et ses voisins régionaux, selon des médias chinois.

Pékin déploierait son premier porte-avions fabriqué en Chine dans les eaux disputées de la mer de Chine méridionale. Selon le journal South China Morning Post, c'est le souci d’augmenter les moyens militaires du pays et sa capacité à répondre à des «situations délicates» qui pourrait motiver cette décision. Le rapport «se base sur des informations disponibles existantes», même si le port d'attache du futur porte-avions Chandong n’a pas encore été révélé.

Lire aussi : Première sortie dans le Pacifique pour le porte-avions chinois (VIDEO)

Ce porte-avions rejoindra le Liaoning, basé dans le port de Qingdao, dans le nord de la Chine. Le navire a été acheté à l'Ukraine en 1998.

Washington a exprimé sa colère face au regain d’activité chinoise en mer de Chine méridionale, Pékin la considérant comme sa chasse gardée. Le secrétaire d’Etat Rex Tillerson a même menacé que la Chine en subirait rapidement les conséquences. Ce dernier est allé jusqu’à interdire à Pékin l’utilisation de certaines îles, sans toutefois préciser quelles mesures de représailles les Etats-Unis se réservaient.

Certains territoires en mer de Chine méridionale, tels que les îles Paracels et les îles Spratleys, font l’objet de litiges entre la Chine et d’autres pays : Taïwan, le Vietnam, les Philippines, Brunei et la Malaisie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage