La Russie répliquera «coup pour coup» à toute tentative de restreindre la diffusion de RT

La Russie répliquera «coup pour coup» à toute tentative de restreindre la diffusion de RT Source: Reuters
Le Wall Street Journal déplore dans una rticle récent que les opérateurs ne puissent pas priver RT de transmission... Face aux pressions des médias mainstream, la Russie ne veut pas se laisser faire

Alors que les attaques contre RT se multiplient aux Etats-Unis, la chaîne prévient qu'elle ne cédera pas face aux pressions toujours plus nombreuses. Le service de régulation des médias dénonce des pratiques «immorales et cyniques».

«Les médias mainstream américains tentent de faire pression sur les collaborateurs de la chaîne RT», dénonce Alexandre Jarov, chef du Roskomnadzor, l'organisme russe chargé de la supervision des médias. Il a jugé cette pratique «immorale et cynique» et a prévenu que toute mesure prise par les médias américains afin d'essayer de restreindre la diffusion des programmes de RT ferait l'objet d'une réponse «coup pour coup». 

A la fin du mois de janvier, une série d'articles à charge contre RT ont en effet été publiés dans différents journaux américains. Alexandre Jarov souligne plus particulièrement la volonté du Wall Street Journal de «mettre des bâtons dans les roues» de RT, alors que la chaîne subit déjà d'«énormes pressions». Dans un article du 25 janvier, le quotidien déplorait en effet que «la loi fédérale empêche de nombreux opérateurs de cesser d'émettre les programmes de la chaîne, même s'ils le désirent».

Autre exemple parlant des attaques des médias mainstream américains contre RT : un article daté de janvier dans The Atlantic avançait l'idée que Google et Facebook devraient restreindre voire supprimer les informations diffusées par RT, car la chaîne serait «un outil étatique» relayant «des informations pouvant induire le public en erreur». De nombreux médias se plaignent de voir les articles de RT parmi les premières propositions de Google lorsqu'un internaute effectue une recherche sur un sujet précis.

Récemment encore, alors que Barack Obama s'apprêtait à passer le flambeau à Donald Trump, Facebook a interdit RT de diffusion sur Facebook, avançant une violation des droits d'auteur sur une retransmission du discours d'adieux du président démocrate : 20 heures plus tard, le réseau social autorisait de nouveau RT à émettre. Maria Zakharova, directrice du département de l'information et de la presse du ministère des Affaires étrangères russe, avait dénoncé «une forme de censure».

Lire aussi : «Dossier fake news : On observe une escalade persistante de la guerre froide avec la Russie»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.