La France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni s’unissent pour des exercices anti-Iran

La France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni s’unissent pour des exercices anti-Iran Source: Reuters
Le destroyer américain USS Mahan

Le début du mois de février 2017 sera marqué par des exercices navals contre l’Iran auxquels Washington, Londres et Paris prendront part. S’ils étaient prévus depuis longtemps, ils ne devraient pas apaiser les relations dans la région.

D’après le site d’information Middle East Eye, les forces navales françaises, américaines et britanniques simuleraient une confrontation contre l’Iran dans les eaux du golfe Persique début février 2017 dans le cadre du programme «Triple allié».

Selon l’agenda, les exercices doivent «augmenter la capacité mutuelle», «améliorer la compétence tactique» et «renforcer le partenariat» des trois pays.  

En parallèle, la réouverture d’une base navale britannique à Bahreïn est prévue. 

De toute évidence, ces projets ne font rien pour apaiser les tensions qui existent déjà entre l'Occident et l'Iran et pourraient mettre en péril les grands accords conclus récemment, et notamment celui sur le nucléaire iranien.

Le 8 janvier 2016, le destroyer USS Mahan, qui croisait dans le détroit d'Ormuz, entre l'Iran et le sultanat d'Oman, a tiré trois coups de semonce en direction de vedettes rapides des Gardiens de la révolution, unité d'élite de l'armée iranienne. Selon l'agence Reuters, les vedettes iraniennes se seraient approchées à moins de 800 mètres du bâtiment de guerre américain et leurs équipages n'auraient pas répondu aux tentatives répétées des militaires américains d'établir une communication. Le gouvernEment de Barack Obama avait alors qualifié l'attitude des vedettes iraniennes de «provocation». 

En savoir plus : Détroit d'Ormuz : un destroyer US tire des coups de semonce contre des vedettes iraniennes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales