La Grèce n'extradera pas les huit soldats turcs qui ont fui après le coup d'Etat

La Grèce n'extradera pas les huit soldats turcs qui ont fui après le coup d'Etat© Alkis Konstantinidis Source: Reuters
Les huit soldats turcs devant la cour suprême grecque, le 23 janvier

La plus haute juridiction grecque a décidé de ne pas extrader les soldats turcs qui s'étaient réfugiés en Grèce en hélicoptère après le coup d'Etat manqué. Accusés de traîtrise par Ankara, ils craignaient pour leurs vies à leur retour en Turquie.

La cour suprême grecque a refusé jeudi 25 janvier l'extradition en Turquie des huit militaires turcs, putchistes présumés selon Ankara, qui avaient fui en Grèce au lendemain du coup d'Etat manqué en Turquie le 15 juillet.

Les juges de la cour suprême ont suivi les réquisitions du parquet, qui s'était prononcé il y a dix jours contre l'extradition de ces officiers en soulignant l'absence de garanties en Turquie pour un procès juste et équitable.

Les huit hommes avaient débarqué en hélicoptère dans le nord de la Grèce le 16 juillet et demandé l'asile politique, au motif que leur vie était menacée en Turquie.

La Turquie avait demandé à la Grèce de les extrader, les accusant d'être impliqués dans la tentative de coup d'Etat et les qualifiant de traîtres. Les huit militaires de leur côté toujours nié toute implication.

Lire aussi : Turquie : le parquet turc requiert 1 900 ans de prison contre Fethullah Gülen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales