Nigéria : les femmes kamikazes de Boko Haram utilisent des enfants pour ne pas être repérées

Nigéria : les femmes kamikazes de Boko Haram utilisent des enfants pour ne pas être repérées© Joe Penney Source: Reuters
Des femmes nigérianes

Dans les deux derniers attentats de Boko Haram au Nigéria, des femmes kamikazes ont utilisé des enfants afin de se faire passer pour de banales civiles. Les autorités du pays sonnent l’alarme face à cette inquiétante pratique.

Les terroristes du groupe Boko Haram, connu pour son utilisation de femmes et de jeunes filles comme kamikazes, ne rechignent pas à impliquer de jeunes enfants dans leurs attentats, ont confié les autorités nigérianes à la BBC. Des femmes avec des enfants dans les bras n’éveillent pas les soupçons et elles peuvent passer les points de sécurité.

Il y a peu, le pays a en effet dû faire face à une série d’attentats impliquant des enfants. Ainsi, le 16 janvier, au moins quatre personnes ont été tuées dans une attaque durant laquelle une jeune fille accompagnée d'un jeune enfant a fait exploser une veste explosive sur un campus universitaire dans la province de Borno.

Le 13 janvier, un attentat similaire a eu lieu à Madagali, ville de l’Etat d’Adamawa, dans l'est du pays. Des quatre femmes kamikazes qui pénétraient dans la ville, deux d’entre elles ont été repérées et arrêtées à un poste de contrôle, mais les deux autres ont été prises pour des civiles parce qu’elles portaient des enfants sur leurs dos. Elles ont pu entrer dans la ville et s'y faire exploser, faisant quatre morts.

Les autorités nigérianes qualifient l’utilisation d’enfants dans des attentats de «tendance dangereuse». Ces derniers mois, les terroristes de Boko Haram effectuent de plus en plus d’attentats dans le nord-est du Nigéria. Le pays lutte depuis huit ans contre l’organisation terroriste, qui a prêté allégeance à Daesh en 2015. Environ 15 000 personnes ont été tuées et deux millions d’autres ont été déplacées dans ce conflit.

Lire aussi : Nigéria : 75 000 enfants menacés de famine imminente selon l'ONU

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»