Défense russe : les organisations humanitaires internationales ont oublié Alep depuis sa libération

Défense russe : les organisations humanitaires internationales ont oublié Alep depuis sa libération© Handout Source: Reuters
Des enfants à Alep

Tandis que la Russie continue de fournir de l’aide humanitaire aux habitants d’Alep, de nombreuses organisations internationales, dont l’Unicef, semblent l'avoir oublié depuis le départ des rebelles, a déploré le ministère russe de la Défense.

«Un mois s’est passé depuis la libération d’Alep. Mais de nombreuses organisations internationales humanitaires ne fournissent aucune aide réelle à la population civile... Après une période d’attention très particulière à Alep de la part des organisations internationales qui s’occupent de déminage humanitaire, aucune initiative d’aide aux habitants de la ville n'a suivi», a constaté le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov en commentant la situation humanitaire dans la ville, complètement libérée des rebelles depuis le 22 décembre dernier.

En attendant, la vie reprend ses droits à Alep. Les sapeurs russes déminent les quartiers résidentiels où des djihadistes ont dissimulé des bombes avant de quitter la ville. Selon la Défense russe, les civils qui retournent chez eux participent souvent eux-mêmes au déminage d'engins explosifs artisanaux. Et le 14 janvier, le marché d'Al-Tall, fermé pendant deux ans, a rouvert ses portes au public.

Le Centre international de déminage humanitaire de Genève ainsi que l’Unicef sont au courant de la situation actuelle à Alep mais ne réagissent pas, d’après le ministère russe de la Défense. «Les habitants d’Alep continuent de recevoir de l’aide principalement de la part du Centre russe pour la réconciliation des parties en Syrie, du Comité international de la Croix-Rouge et de la communauté syrienne du Croissant-Rouge. Des médicaments, des denrées alimentaires, de l’eau potable, des kits hygiéniques et de l’aide médicale sont régulièrement distribués», a fait savoir Igor Konachenkov.

Ce dernier s'étonne du fait que les organisations internationales humanitaires et les médias occidentaux aient soudainement «oublié» le sujet de l’aide humanitaire à Alep et «continuent tous de garder le silence».

Lire aussi : Des sapeurs russes continuent le déminage d’Alep-Est à l’aide de robots (VIDEO)

Les autorités syriennes ont officiellement déclaré la libération complète d’Alep, deuxième plus grande ville syrienne, le 22 décembre, après le départ du dernier convoi de rebelles des quartiers d’Alep-Est.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales