Anis Amri, auteur de l'attentat de Berlin, se rendait régulièrement en Belgique

Anis Amri, auteur de l'attentat de Berlin, se rendait régulièrement en Belgique Source: AFP
Anis Amri était un dealer occasionnel, mais un consommateur régulier de drogues dures : il s'est également rendu à plusieurs reprises en Belgique

Alors que les parlementaires allemands s'apprêtent à rendre public leur rapport sur l'attentat du 19 décembre à Berlin, la presse allemande diffuse des informations sur Anis Amri et son parcours.

Anis Amri s'est rendu à plusieurs reprises en Belgique avant de commettre son attaque au camion le 19 décembre 2016 sur un marché de Noël de Berlin. Sans que l'on sache les raisons de ces allers-retours, il aurait effectué des trajets entre la région allemande de Rhénanie du Nord-Westphalie et la Belgique.

Ces nouveaux détails de l'enquête sont rapportés par le journal allemand Die Welt, qui publie plusieurs lignes du rapport parlementaire présenté par les députés allemands ce 16 janvier.

On y apprend également qu'Anis Amri, qui disposait de plusieurs pseudonymes, en plus d'être occasionnellement trafiquant de drogue, était également un très grand consommateur de stupéfiants. Il aurait consommé de manière régulière de l’ecstasy et de la cocaïne. Les enquêteurs cherchent à présent à déterminer si Anis Amri était sous l’influence de la drogue lors de son passage à l’acte.

Lorsqu’il a été abattu à Milan dans la nuit du 22 au 23 décembre au cours d’un contrôle de police, Anis Amri portait un sac à dos dont le contenu a également été révélé : de la crème à raser, une carte routière française, une carte téléphonique néerlandaise de l’opérateur Vodafone, du gel douche acheté en Allemagne ainsi qu'environ 1 000 euros en liquide - mais aucune drogue. 

Le 19 décembre, ce Tunisien de 24 ans avait tué 12 personnes lors de son attaque, depuis revendiquée par l'Etat islamique. Il a été abattu quatre jours plus tard dans une fusillade avec la police italienne dans la banlieue nord de Milan, en Italie, après une cavale au cours de laquelle il a traversé les Pays-Bas et la France.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»