Ted Cruz propose une loi pour stopper le financement américain de l’ONU après le vote sur Israël

Ted Cruz propose une loi pour stopper le financement américain de l’ONU après le vote sur Israël© Ron Sachs Source: www.globallookpress.com
Le sénateur américain Ted Cruz, ici au pupitre du lobby israélien AIPAC (American Israel Public Affairs Committee)

Deux sénateurs américains, dont l’ancien rival de Donald Trump, ont proposé d’exercer une pression financière sur l’organisation des Nations unies jusqu’à ce que celle-ci abroge sa résolution condamnant la colonisation des territoires palestiniens.

Les républicains Ted Cruz et Lindsey Graham ont introduit, le 12 janvier devant le Sénat américain, le Safeguard Israel Act. Cette proposition de loi vise à «protéger Israël» face à la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, critiquant la politique de colonisation de l'Etat hébreu.

Selon un texte explicatif publié sur le site de Ted Cruz, concurrent de Donald Trump dans la course à la présidentielle, il s’agirait de couper net le financement américain attribué à l’ONU tant que celle-ci n’aura pas «abrogé» la résolution.

«La plupart des Américains pensent que les Nations unies deviennent plus antisémites et plus anti-Israël», a assuré Lindsey Graham au micro de la chaîne télévisée MSNBC, rappelant que Washington contribuait à 22% du financement de l’organisation internationale.

Fin décembre 2016, le Conseil de sécurité de l’ONU avait adopté la résolution 2334, qui demande à l’Etat d’Israël de mettre un terme à la colonisation des territoires palestiniens. Les Etats-Unis s’étaient abstenus de voter.

Lire aussi : ONU : adoption d'une résolution contre la colonisation israélienne, les Etats-Unis s'abstiennent

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales