Crise de l'eau à Damas: des rebelles auraient contaminé les sources utilisées par les civils (VIDEO)

Crise de l'eau à Damas: des rebelles auraient contaminé les sources utilisées par les civils (VIDEO)© Bassam Khabieh Source: Reuters

Bien que Damas semble être l'un des endroits les plus sécurisés de cette Syrie devastée par la guerre, les rebelles ont trouvé un moyen de gâcher la vie des habitants de la capitale. La correspondante de RT Lizzy Phelan constate les dégâts.

La semaine dernière, le gouvernement syrien a accusé les rebelles d’avoir contaminé avec du diesel et des poisons la source d’eau d’Ayn al-Fiji d'où provient 65% de l’eau potable consommée à Damas.

En ce moment la crise de l’eau dans la capitale syrienne ne fait qu’empirer : l'accès à la principale source est coupé et dans les magasins toutes les bouteilles ont été vendues. Pire encore : à cause de la sécheresse, les habitants doivent utiliser de l’eau stockée dans des réservoirs souterrains. Un eau "sale" qui n'est pas potable et représente une menace sérieuse pour la santé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»