Russie : un régiment de missiles sol-air S-400 part en mission de combat près de Moscou (VIDEO)

Russie : un régiment de missiles sol-air S-400 part en mission de combat près de Moscou (VIDEO)© Ruptly
Des unités de système de défense antiaérien russe S-400 Triumph

Les autorités russes ont mis en service de nouveaux équipements de défense antiaérienne près de la capitale et dans le centre du pays, afin de protéger le territoire de toute attaque venue des airs.

«Les unités de combat SAM des forces aérospatiales de la région de Moscou ont mis en service le nouveau système de missiles de défense antiaérienne S-400 Triumph et sont parties en mission de combat pour la défense aérienne de Moscou et de la région industrielle centrale de la Russie», a fait savoir à l'agence Interfax le département «Information et Communication de masse» du ministère de la Défense russe, jeudi 12 janvier.

Ces missiles, qui se trouvaient jusqu'alors dans une base du sud du pays, ont été transférés dans la région de la capitale en décembre, a précisé le ministère. Les armes de défense antiaérienne y ont passé avec succès des tests militaires.

«La tâche principale des troupes antiaériennes des forces aérospatiales russes est [...] de protéger contre toute attaque aérospatiale les installations publiques, militaires, industrielles et énergétiques vitales, mais aussi les forces armées au sol et les transports», a expliqué le ministère russe.

Conçu par le spécialiste russe de l'armement, Almaz Antei, le système de défense S-400 Triumph a pour vocation de contrer les attaques aériennes menées, notamment, au moyen de missiles balistiques ou de croisière. Il est en mesure de frapper des cibles (avions ou missiles) à une distance de 400 kilomètres, y compris des missiles balistiques se déplaçant à une vitesse de 4,8 kilomètres par seconde.

Des S-400 Triumph sont employés par l'armée russe en Syrie depuis le mois de novembre 2016 et Moscou a signé avec New Delhi un accord de vente d'équipements militaires de ce type en octobre dernier.

Lire aussi : Face aux S-300 et S-400 russes, «ce n’est pas Erdogan qui osera envahir la Syrie»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage