«La mort de Saddam Hussein a été planifiée au lendemain du 9/11», affirme un ancien membre de la CIA

«La mort de Saddam Hussein a été planifiée au lendemain du 9/11», affirme un ancien membre de la CIA© Goran Tomasevic Source: Reuters

Dans une interview à la BBC, un ancien membre de la CIA qui travaillait en tant qu'interrogateur lors de la capture de Saddam Hussein a vivement critiqué l’intervention américaine en Irak, soutenant que cette guerre n'était absolument pas justifiée.

«Vous savez, ils avaient déjà tout manigancé depuis longtemps. Et juste après le 11 septembre, c'est là qu'ils ont signés l'arrêt de mort de Saddam Hussein.»

Tels ont été les mots de John Nixon, ancien agent de la CIA qui a notamment pris part à l'interrogatoire de Saddam Hussein après sa capture en 2003.

S'exprimant dans l'émission 4's Today Programme, sur la BBC, à propos des premiers jours du mandat de l'administration George W. Bush, l'ancien agent de la CIA a ajouté : «Nous avons eu l'impression qu'ils [l'administration Bush] considéraient l'Irak comme un "travail inachevé [...]. Nous n'avons pas vraiment compris ce que "travail inachevé" signifiait, mais nous savions que quelque chose se préparait.»

John Nixon a également affirmé que lors de son interrogatoire avec Saddam Hussein, il avait très vite compris que ce dernier n'avait développé aucune arme de destruction massive que ce soit.

Lire aussi : Dix ans de l'exécution de Saddam Hussein : un symbole de l'échec de la politique du «regime change»

Toutes les choses que nous avons voulu apporter à l'Irak se sont effondrées les unes après les autres

Il s'est aussi prononcé contre la guerre en Irak à maintes reprises, affirmant que les Etats-Unis avaient commis une très grave erreur au sujet de l'intervention et que l'exécution de Saddam Hussein était «la dernière goutte qui a anéanti toute justification de cette guerre». 

L'exécution de ce dernier a été selon lui comme une sorte de tribunal populaire, ajoutant que le chef d'Etat irakien était «la personne la plus digne dans la pièce». 

Saddam Hussein a été exécuté en 2006, trois ans après avoir été capturé près de sa ville natale de Tikrit.

Lire aussi : Un procès taillé sur mesure : les leçons de l'exécution de Saddam Hussein

Commentant la vidéo de l'exécution, il a ajouté : «J'ai été terrifié, choqué, dégoûte par cette vidéo.»

«Nous sommes allés en Irak pour trouver des armes de destruction massive, pour aider à reconstruire l'Irak, pour établir un état de droit, pour donner au peuple irakien la démocratie. Et toutes ces choses se sont effondrées les unes après les autres», a conclu John Nixon. 

John Nixon publie ses mémoires dans les jours à venir, Debriefing The President : The Interrogation Of Saddam Hussein, dans lesquelles il revient notamment sur l'interrogatoire de Saddam Hussein, un des plus marquants de sa carrière.

Lire aussi : Vengeance et pétrole : «La guerre en Irak était la solution pour éviter d'instaurer une démocratie»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Qui est pour vous le principal fossoyeur de la gauche en 2017 ?

Résultats du sondage