Une compagnie aérienne russe dément avoir évité une catastrophe provoquée par un avion de l'OTAN

Une compagnie aérienne russe dément avoir évité une catastrophe provoquée par un avion de l'OTAN Source: Sputnik

La direction de la société Aurora a nié qu'un de ses appareils, reliant Sakhaline aux Kouriles, avait du baisser d'altitude en urgence pour éviter une collision avec un avion de l'OTAN, comme l'avait rapporté plusieurs médias russes.

«Ceci est un non-sens complet, qu'il n'est même pas nécessaire de commenter. Cela ne s'est pas passé», a déclaré la compagnie aérienne russe Aurora, citée par l'agence de presse RIA Novosti.

Plus tôt dans la journée, l'agence Interfax avait cité le récit d'une source du ministère de la Défense russe, qui avait expliqué : «Dans la nuit du 4 au 5 janvier, un avion de ligne russe "Bombardier", ayant atteint une altitude de 6 000 mètres, prenait le cap des Kouriles, en provenance de Sakhaline. Mais les contrôleurs aériens ont remarqué un engin inconnu qui s’en approchait sans répondre aux demandes qui lui étaient envoyées depuis le sol».

La source avait en outre précisé que cet engin, qui aurait été semblable à un avion de l'OTAN, avait violé le corridor aérien dans lequel se trouvait l’avion de ligne russe, forçant se dernier à baisser son altitude pour éviter toute collision.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.