Les Iles Fidji frappées par un fort tremblement de terre, risque de tsunami écarté

Les Iles Fidji frappées par un fort tremblement de terre, risque de tsunami écarté© Capture d'écran du site www.googlemaps.com
Les zones à proximité de l'épicentre sont en danger

Un séisme de magnitude 7,2 a secoué l'archipel des Fidji le 4 janvier. Selon le Centre de surveillance géologique des Etats-Unis, l'épicentre se trouvait à 221 kilomètres au sud-ouest de la ville de Nadi. Un tsunami n'est plus à craindre.

Un séisme d'une très forte intensité a fait trembler l'archipel des Fidji, dans le Pacifique. Selon le Centre de surveillance géologique des Etats-Unis, le tremblement de terre a atteint 7,2 sur l'échelle de Richter. 

L'épicentre se trouvait à 15,2 kilomètres de profondeur à 221 kilomètres du sud-ouest de l'archipel. 

Le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique avait lancé une alerte qui a finalement été levée. 

L'organisme s'attendait à ce que les premières vagues atteignent Suva, la capitale, aux alentours de 22H45 GMT. 

Il avait notamment averti que «les individus balayés par les eaux d'un tsunami pouvaient se noyer, être écrasés par des débris ou être emportés au large». 

En 2007, la population de l'aire urbaine de Suva était de 172 399 habitants selon un recensement. 

L'archipel des Iles Fidji est très exposée à l'activité sismique. Le 14 septembre 1953, un tsunami avait frappé Suva, causant de terribles destructions et coûtant la vie à huit personnes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Qui est pour vous le principal fossoyeur de la gauche en 2017 ?

Résultats du sondage