Le Kirghize suspecté d'avoir perpétré l'attentat d'Istanbul mis hors de cause

Le Kirghize suspecté d'avoir perpétré l'attentat d'Istanbul mis hors de cause © Capture d'écran Akipress
Iakhe Mashrapov

Iakhe Mashrapov, suspecté d'être le terroriste de l'Etat islamique ayant tué 39 personnes le 1er janvier dans la discothèque Reina à Istanbul, a finalement été innocenté. Sa ressemblance physique avec le tireur a semé la confusion.

Le détenteur du passeport kirghize, dont la photo a été diffusée sur les réseaux sociaux comme étant celle du responsable de l'attentat du Reina à Istanbul, a été mis hors de cause après son interrogatoire par la police turque. Il s'agit d'une méprise liée à sa ressemblance avec le terroriste, selon le site d'information Akipress, basé au Kirghizstan. 

«Je suis parti de Bichkek pour Istanbul le 1er janvier. J'ai terminé mes affaires commerciales, puis je suis retourné à l'aéroport. Mais après avoir embarqué dans l'avion, des policiers turcs m'ont fait descendre de l'avion pour m'interroger. J'ai été questionné durant environ une heure. [...] Ils m'ont dit que j'avais été interrogé car je ressemblais légèrement au suspect sur la photo [de passeport]. Ils se sont excusés puis m'ont laissé embarquer dans mon avion», a déclaré Iakhe Mashrapov à Akipress. 

Lire aussi : Turquie : le suspect de l'attaque de la Reina se filme en plein lieu touristique à Istanbul (VIDEO)

Le Kirghize est allé à Istanbul du 28 au 30 décembre, avant d'y retourner du 1er au 3 janvier, mais n'était donc pas là lors de la fusillade qui a coûté la vie à 39 personnes dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. 

Bien que plusieurs photos, et même une vidéo, du suspect aient été diffusées par les autorités turques, l'identité réelle du tireur est toujours inconnue. 

Lire aussi : Le terroriste d'Istanbul aurait été identifié par la Turquie comme étant un citoyen kirghize

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.