Syrie : des groupes rebelles gèlent les discussions en vue des pourparlers de paix

Syrie : des groupes rebelles gèlent les discussions en vue des pourparlers de paix © GEORGE OURFALIAN Source: AFP
(Photographie d'illustration)

Des groupes d'insurgés syriens ont fait savoir qu'ils interrompaient leurs discussions de paix avec les autres parties du conflit. Ils accusant les forces loyalistes d'avoir violé le cessez-le-feu en vigueur depuis quatre jours dans le pays.

Une dizaine de groupes rebelles syriens ont déclaré lundi 2 janvier qu'ils suspendaient toute discussion liée aux pourparlers de paix, en raison de supposées «violations» de la trêve qu'ils attribuent à l'armée syrienne, a rapporté l'agence AFP.

«Ces violations se poursuivant, les factions rebelles annoncent [...] le gel de toute discussion liée aux négociations d'Astana», ont-ils indiqué dans un communiqué, en référence aux pourparlers de paix que doivent parrainer fin janvier au Kazakhstan la Russie, alliée de Damas et la Turquie, soutien de la rébellion.

Le gouvernement, de son côté, a aussi dénoncé des violations du cessez-le-feu par des combattants rebelles.

Négocié par Moscou et Ankara, la trêve est entrée en application le 30 décembre à minuit heure locale sur l'ensemble du territoire syrien, dans une nouvelle tentative de mettre un terme à un conflit de six ans. L'armée syrienne avait précisé alors que la trêve ne s'appliquerait pas organisations terroristes Daesh et Jahbat Fateh al-Cham (une organisation proche d'al-Qaïda, anciennement baptisée Jahbat al-Nosra).

Lire aussi : L'ambassade russe à Damas à nouveau frappée par un tir de mortier, pas de victime

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.