Les sapeurs russes déminent Alep-Est et découvrent des munitions de fabrication occidentale (VIDEO)

Les sapeurs russes déminent Alep-Est et découvrent des munitions de fabrication occidentale (VIDEO)

Alors qu'en Syrie le déminage d’Alep se poursuit, les experts russes ont découvert des quantités impressionnantes de munitions de fabrication étrangère, notamment américaine, allemande et bulgare.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie a annoncé le mercredi 28 décembre que l'opération de déminage menée à Alep depuis trois semaines par des sapeurs russes avait permis le nettoyage de 966 hectares dans la deuxième ville du pays, récemment libérée par l'armée syrienne.

Dans la ville et autour d'Alep, 2 149 bâtiments (dont 44 écoles, 38 mosquées, dix installations médicales ainsi que d'autres infrastructures civiles vitales) ont été déminés et sont désormais considérés comme des lieux sûrs et sans danger. Selon le Centre pour la réconciliation, les sapeurs russes ont également déminé 350 kilomètres de routes dans la région d'Alep.

Après la découverte de charniers de civils torturés dans les territoires précédemment occupés par les rebelles, la zone d'Alep-Est, les opérations de déminage se poursuivent. La partie orientale de la ville d'Alep a en effet été piégée à l'aide d'explosifs et de mines, parfois placés dans des jouets pour enfants par les groupes terroristes qui occupaient la ville.  

Le Centre pour la réconciliation des parties belligérantes est un organisme créé par l'armée russe qui assure, entre autres, les opérations de déminage de la ville et les livraisons d'aide humanitaire aux civils à Alep.

Des munitions de fabrication occidentale découvertes à Alep

Les unités russes de déminage ont trouvé et désamorcé 14 700 objets dangereux, dont 6 700 engins explosifs improvisés. De très nombreuses munitions ont été découvertes dans les dépôts abandonnés par les divers groupes terroristes lors de leur fuite d'Alep. Les sapeurs russes ont ainsi découvert des quantités impressionnantes de munitions, parmi lesquelles des obus de mortier, des obus de lance-roquettes multiples, des grenades à main, des lance-roquettes.

Des munitions de fabrication américaine, allemande et bulgare ont également été découvertes par les sapeurs russes lors du déminage de la ville, a annoncé Ivan Gromov, commandant d'un groupe de déminage du ministère russe de la Défense.

«On y trouve des munitions pour des armes d'infanterie de gros calibre, et cela va jusqu'aux roquettes de type Grad. Les munitions sont de fabrication américaine, allemande et bulgare», a précisé Ivan Gromov à Ruptly, l'agence vidéo de RT.

Des images de l'opération de déminage, publiées par le ministère russe de la Défense, montrent par ailleurs des caisses pleines de munitions diverses et variées. Certaines de ces caisses portent l'inscription en anglais «Procured in Yugoslavia by Ordnance Corps United States Army» (l'Ordnance Corps est une branche de l'armée américaine dont la mission principale est de fournir des armes et des munitions aux soldats américains). Des inscriptions qui pourraient indiquer qu'il s'agit d'armements que les Etats-Unis s'étaient procurés pendant la guerre de Yougoslavie et qui sont utilisés aujourd'hui par différents groupes rebelles et par les djihadistes en Syrie.

Capture d'écran du vidéo de la chaîne russe Rossyia 1

L'armée arabe syrienne, soutenue par ses alliés russe et iranien, a pu, lors d'une opération militaire victorieuse initiée en novembre et qui a balayé les rebelles quartier par quartier, libérer les quartiers d'Alep-Est occupés depuis 2012. 

Lire aussi : Autorisation US pour livrer des armes sol-air aux rebelles «modérés» : un «acte hostile» pour Moscou

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage